Exposition

Inventaire d’inventions (inventées)

EDUARDO BERTI & MONOBLOQUE

Commissariat : Pascal Jourdana

Une exposition / Un parcours ludique et littéraire

Cette exposition ludique, imaginée par l’écrivain argentin Eduardo Berti et le duo d’artistes Monobloque (Clemens Helmke et Dorothée Billard), mêle textes et objets et prend la forme d’un parcours littéraire insolite et inattendu avec pour guides une machine à arrêter le temps, des boucles d’oreille-réveil, un traducteur chien-humain, un livre infini, une machine à prier, un appareil de critique littéraire, un effaceur de mémoire, un détecteur de douleur, et tant d’autres…

Origine

Au cours de l’été 2013, l’écrivain argentin Eduardo Berti, grand lecteur de Borges, de Bioy Casares et de Cortázar, membre de l’Oulipo, était en résidence d’écriture à La Marelle, pour un projet d’écriture très excitant.

Le point de départ ? Une centaine d’inventions imaginés par des écrivains du monde entier, du « pianocktail » de Boris Vian aux « boucles d’oreilles-réveil » de Gaston de Pawlowski. Où l’on (re)découvre que la littérature regorge de « machine à arrêter le temps », de « traducteur chien-humain », de « livre infini », et autre « effaceur de mémoire »…

Eduardo Berti a partagé sa résidence avec le duo Monobloque (composé de l’architecte allemand Clemens Helmke et de l’artiste française Dorothée Billard), qui se sont emparés de ces objets pour créer dessins, logos, vidéos… et fabriquer de nouveaux objets inventés ! Le résultat est une exposition poétique et ludique et un magnifique livre-catalogue aux allures d’inventaire oulipien. 

Description

© Monobloque



Inventaire d’inventions (inventées) est une énorme bibliothèque d’inventions littéraires : une bibliothèque faite d’objets qui existent uniquement dans la fiction ou qui n’ont existé d’abord que dans les pages d’un livre ou par la fantaisie d’un écrivain.

Inventaire d’inventions (inventées) prend comme point de départ une centaine d’inventions : le Baby HP du mexicain Juan José Arreola, la Kallocaïne de l’écrivain et pacifiste suédoise Karin Boye, le superficine du russe Sigismund Kryzanowski, le myopicide de Raymond Queneau et diverses inventions d’auteurs aussi variés que Jules Verne, Italo Calvino, Jorge Luis Borges, Alphonse Allais, Raymond Roussel, J.-R. Wilcock, Hervé Le Tellier, Stanislaw Lem, Pierre Dac, Jacques Jouet, Gaston de Pawlowski, Jacques Carelman, Roald Dahl, Pablo Martín Sánchez, Boris Vian ou Dino Buzzati.

Au centre de l’exposition, une bibliothèque de livres (réels… ou imaginaires !).
Autour, des croquis, dessins, maquettes, objets fabriqués, qui sont comme des représentations possibles de ces différentes inventions. Les visiteurs voient, touchent, parcourent les pages de centaines de livres, comme s’ils étaient à l’intérieur d’une anthologie des inventions de fiction, mais aussi quelques objets « imaginaires » : lampes-théières, Kickerographe (un baby-foot écritoire…), chaises-échelles…
Des citations de textes courent sur les murs, ainsi que de grands et petits cadres avec les dessins originaux des artistes…

Inventaire inventionsLivre

Inventaire d’inventions (inventées), le livre, est à la fois le catalogue et un objet faisant partie intégranhte de l’exposition. Il est publié aux éditions La Contre-Allée.

Compléments

L’exposition peut accueillir un « pianocktail » inspiré de l’objet inventé par Boris Vian dans L’Écume des jours, conçu et fabriqué par un collectif marseillais (composé de Antoine de Pierrefeu, Bertrand Verdu, Thomas Choisnet et Florent Jaillet) qui le met aimablement à la disposition des lieux, avec l’accord d’Eduardo Berti et de Monobloque !

Partenaires et structures associées

Cette exposition, comme son catalogue éponyme, ont été inaugurés au Centro Centro à Madrid, du 21 février au 2 mai 2017, dans le cadre de l’ARCO 2017 consacrée à l’Argentine. 

Le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur a présenté la première version française de ce projet à Marseille, du samedi 2 décembre au dimanche 18 février 2018.

En partenariat avec le Goethe-Institut Marseille.

En partenariat avec l’Imprimerie CCI (exposition de Marseille).

Accueillir cette exposition ?

L’exposition est modulable et s’adapte à des superficies variables. Elle nécessite cependant un espace susceptible d’accueillir à la fois des objets posés au sol, d’autres sur table, ainsi que des possibilités d’accrochage de cadres (cimaises déconseillées) et de nombreuses surfaces (sols, murs, plafond, vitrages…) permettant de poser des adhésifs (retirables sur tous supports mais de préférence non poreux).

Se renseigner auprès de La Marelle
  • Téléphone
    04 91 05 84 72
  • Personne contact
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En pratique

  • Prix
    Selon format : nous consulter
  • Montage
    4 à 5 jours
  • Présence de l’auteur et des artistes
    Sur demande
  • Médiation
    Nombreuses propositions : se renseigner

Historique

Marseille, Frac : 2 décembre 2017 au 18 février 2018

Aix-en-Provence, Bibliothèque Méjanes : 18 janvier au 24 février 2020

Carpentras, Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras : du 6 mars au dimanche 3 mai 2020
Ainsi que dans certaines bibliothèques de la CoVe, Communauté d’agglomération Ventoux Comtat Venaissin : Aubignan, Beaumes de Venise et Sarrians

Cavaillon (actuellement : reporté)

Eduardo Berti
Monobloque
La résidence de création
Made in La Marelle
Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.