Les poèmes sans réponse
Laura Vazquez

■ Septembre et octobre 2021
■ L’Hôtel des Autrices, Berlin

Descriptif

« L’Hôtel des Autrices », projet initié par Le Réseau des Autrices francophones de Berlin, accueille en résidence « à distance » Laura Vazquez, dans le cadre d’un programme de résidences internationales, et en partenariat avec La Marelle.
 

Note d’intention

Ce projet d’écriture réunit deux thèmes qui m’intéressent et qui se prêtent à l’espace virtuel : l’invisible et les voix. Le texte Les poèmes sans réponse n’existe pas encore, mais je l’imagine déjà.

Les textes apparaitront uniquement dans leur forme écrite et se présenteront comme des poèmes sur la page, chaque page correspondra à une entrée. Ici, j’en parlerai au présent pour montrer de quelle manière il peut vivre.

Les poèmes sans réponse se composent de voix de femmes ayant vécu dans le passé, les années passées, les siècles passés, les millénaires passés. Elles sont devenues des fantômes et désormais elles errent calmement dans les couloirs d’un hôtel des autrices.

Elles parlent, elles parlent.

Mais leurs voix sont comme des clés sans serrures. Les poèmes sans réponse se présente comme une succession de récits poétiques qui sont de courtes nouvelles hantées par une, ou parfois plusieurs, voix coincées, emmêlées pour toujours à l’air, quelque part dans un espace sans solidité.

Dans les couloirs de l’hôtel, les fantômes de ces femmes vont et viennent. Personne ne les voit. Mais un dispositif informatique particulier permet de les entendre. 

Nous le branchons.
Nous entendons.
Branchons-le.

Elles apparaissent sur le site de l’hôtel des autrices.
Écoutons-les.

Que disent-elles ?

Qu’ont vécu ces femmes?

Laura Vazquez

À voir

Laura Vazquez dit quelques mots de son projet et de son séjour en « résidence virtuelle » à l’Hôtel des Autrices.



Partenaires et structures associées

Laura Vazquez est l’une des quatre autrices accueillies dans les murs numériques du Réseau des Autrices francophones de Berlin à l’automne 2021. À la suite d’Ariane Lessard en avril 2021, d’Aurélie William Levaux et Saskia Nitsche en juillet 2021, ces quatre autrices (présentées ici) entrent en résidence à compter du 30 août pour huit semaines.

L’Hôtel des Autrices : le dispositif en détail

Le Réseau des Autrices propose en 2021 deux modules de création avec à chaque fois trois autrices : une autrice invitée par une institution partenaire (Le Centre Wallonie Bruxelles ou La Marelle) et deux autrices choisies par un jury indépendant berlinois. Ces résidences sont ouvertes aux autrices francophones ou germanophones.

Chaque module comprend un mois d’écriture suivi d’un mois de relecture éditoriale, de traduction et de curation en collaboration avec l’autrice. Tout au long de cette période (8 semaines), l’autrice en résidence peut bénéficier des services d’accompagnement proposés par le Réseau des Autrices.

À la fin de ces deux mois, un rendu original de la résidence sera présenté sur la plateforme numérique de l’Hôtel. Il pourra prendre en compte des éléments issus d’autres médias d’écriture (images, vidéo, son).

Enfin, chacun de ces modules de création donne lieu à des rendus pouvant prendre la forme d’un panel ou d’une présentation publique.

L’Hôtel des Autrices est un dispositif qui explore de nouvelles façons d’écrire et de diffuser l’écriture. Tout à la fois sujet littéraire, espace de création, objet artistique et proposition politique, c’est un lieu de retrait, de rencontres et de transmission. Conçu par des autrices francophones à Berlin, l’Hôtel des Autrices est bilingue (français et allemand) et entièrement numérique. Imaginé à Berlin pendant le premier confinement au printemps 2020, l’Hôtel des Autrices est né de la conviction que les espaces (politiques, physiques et sociologiques) dont disposent les femmes pour créer sont non seulement fragiles, mais encore trop inadaptés structurellement. Dans l’Hôtel, chaque texte produit est un matériau pour l’élaboration d’un espace mental partagé, en constante réinvention. Ce dispositif se constitue avec de nombreux partenaires internationaux : Rhizome (Canada) ; Wallonie-Bruxelles (Paris et International) ; le Fonds citoyen franco-allemand ; la Maison des francophonies de Berlin ; La Marelle ; la Collection Morel…

Image : Topographie de l’Hôtel des Autrices © Studio Walter

Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.