En résidence de création

Bruits
Anne Savelli

■ Janvier à juin 2021
■ Marseille
Artistes invités
 JOACHIM SÉNÉ
JEAN-MARC MONTERA

Le projet

Bruits est un « roman monstre » sur lequel Anne Savelli travaille depuis des années, que ce soit en y pensant, en l’écrivant ou en insérant dans d’autres de ses livres des fragments de ce qu’elle voudrait y mettre (des pages ou des paragraphes sur le bruit sont ainsi disséminés dans Anamarseilles et Île ronde à travers le personnage de Dita Kepler, Décor Lafayette et Décor Daguerre).

Tout commence par la fugue d’une petite fille qui s’échappe de chez elle pour fuir le bruit qui l’environne, enfant que nous allons suivre vingt-quatre heures, minute par minute. Tandis qu’elle court pour trouver un abri, elle et la ville se transforment.

En travail à La Marelle

À La Marelle, l’idée de la résidence était au départ la suivante : écrire la suite de « Bruits » en déplaçant cette ville imaginaire vers le bord de la mer en s’inspirant de balades à pied, puis en bateau, jusqu’à partir en croisière.

La pandémie a modifié la donne et c’est pourquoi Anne Savelli a choisi de faire exactement l’inverse : au lieu d’étendre le champ, elle souhaite faire venir Marseille à elle en se concentrant, dans l’appartement de résidence, sur cette ville imaginaire sans préjuger de ce que la ville réelle – peut-être bouclée à double tour – pourra ou non lui offrir.

Il ne s’agit pas, pour autant, d’être totalement seule : au fil des semaines, elle réfléchira avec l’écrivain Joachim Séné aux extensions numériques possibles de son texte et, peut-être plus encore, à la création d’un îlot de résistance face aux flux incessants de « bruits » anxiogènes et stérilisants, prolongeant le projet du collectif L’aiR Nu, Nos îles numériques. Elle échangera également avec le guitariste Jean-Marc Montera pour savoir comment il écoute, lui, le monde environnant et le métamorphose à travers l’improvisation musicale.

Enfin, et cela n’était pas prévu, elle aura en tête Marseille festin ! de Delphine Bretesché, livre auquel elle se référera, peut-être secrètement, tout au long de la résidence. 

En son et en images…


La première chose que je peux vous dire…


Un entretien enregistré dans le cadre des Brunchs littéraires. Ces rencontres, qui s’appuient sur la revue La première chose que je peux vous dire, sont enregistrées en public à la librairie Maupetit à Marseille, puis diffusées sur les ondes de Radio Grenouille et en podcast sur la plateforme Ausha.
Découvrir toutes les rencontres du cycle.
En cas d’impossibilité de réunion publique, les entretiens sont enregistrés directement en studio.


Le lieu de résidence

À Marseille, La Marelle dispose de deux appartements indépendants, l’un sur le site de la Friche la Belle de Mai, l’autre à proximité du Palais Longchamp.

  • Contacter les auteur·rice·s
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.