Huault ExtraitRevue

 

 

 

 

 

Cometa (dessins préparatoires)

La première chose que je peux vous dire…

Elie Huault

Revue #85

Octobre 2021

La première chose que je peux vous dire…

La première chose que je peux vous dire c’est que je préfère me taire et regarder.

« Cometa », recherches

Huault InterieurRevue 1

 Huault InterieurRevue 1b

Au sommaire

  • Textes et dessins inédit « Sur la bouche des Saintes »
  • Bio-bibliographie
  • Le questionnaire ludique ! [extraits des réponses]
    • Un auteur culte ? 
      Philippe Druillet
    • Un coup de cœur artistique récent ?
      Le livre « Ostende » de Dominique Goblet
    • Un son ou une musique ?
      L’album « Last » du groupe Agitation Free

Édito

Pour sa résidence à La Marelle, Elie Huault nous a proposé deux projets : le premier, Correspondances, est un projet d’édition créé en collaboration avec George Gercke. Il s’agit bel et bien, comme le titre laisse deviner, d’une correspondance graphique entre les deux artistes, qui, ne s’étant jamais rencontrés, ont entamé un échange numérique, avant de passer à la forme épistolaire, en s’envoyant des dessins, et en intervenant sur ceux de l’autre. Ce cadavre-exquis est à mettre en forme, pour que puisse se dégager toute la poésie de cet échange inattendu.

C’est cependant avant tout sur son deuxième projet qu’il a travaillé pendant sa résidence à La Ciotat, à la Villa Deroze. Cometa est une bande dessinée « silencieuse », au rythme contemplatif. Le lecteur y suit un spationaute, Numéro 18, envoyé sur une planète inconnue pour y récupérer un mystérieux objet. La planète Xo n’est cependant pas un environnement simple à parcourir, elle résiste, le décor se métamorphose constamment.

Une quête mystérieuse, un environnement hostile qui réserve bien des surprises, noirceur et humour : tous les éléments d’une histoire dont on pressent qu’elle va nous tenir en haleine sont en place !

La Marelle est heureuse d’accueillir Elie Huault, accompagné de tout son univers singulier, à La Ciotat, dans ce nouveau lieu de résidences qui, nous en sommes sûrs, lui sera une terre hospitalière.

Roxana Hashemi
La Marelle, octobre 2021

Informations

Renseignements techniques

Cette revue est disponible dans sa version papier ou en ligne, au format .pdf téléchargeable.

La revue de La Marelle

Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.