Skip to main content

En résidence de création

Démontagner
Maxim Cain

■ Février à mars 2024
■ La Ciotat

Le projet d’écriture

Chaque été depuis neuf ans Maxim Cain garde des troupeaux de brebis dans les Pyrénées Ariégeoises.
En résidence à La Marelle, il poursuit l’écriture de DÉMONTAGNER, une bande dessinée où la fiction se mêle au témoignage pour raconter le travail et la vie d’un berger.

Le récit suit le fil d’une saison durant laquelle le temps s’étire et la mission du berger, qui semble pourtant claire au démarrage, se perd un peu dans l’étrangeté de la montagne.
On accompagne le troupeau et son gardien fatigué alors qu’ils montent vers l’isolement des pâturages les plus hauts puis redescendent pour retrouver la petite communauté des éleveurs et peut-être ensuite le retour à la vie d’en bas.

Note d'intention de l'auteur

Je veux donner un témoignage sur une culture et une pratique locale du métier, souvent à rebours de l'image pastorale telle qu'elle est souvent fantasmée.
Le récit débute entre autobiographie et documentaire mais il est construit comme une fiction.
Le dessin parfois bavard et descriptif cohabite avec un autre minimal ou presque abstrait.
Ce n'est pas un récit intime strictement authentique mais plutôt une tentative de dire la vérité sensible du pastoralisme. En dépassant le réel, en utilisant la fiction, je veux sortir du strict témoignage factuel pour mieux dire le décalage et le trouble que l'on ressent lorsque l'on vit et travaille en montagne. Paradoxalement, je crois que c'est la part de fiction de mon récit qui l'emmènera vers plus de justesse.

Maxim Cain

À écouter...

La première chose que je peux vous dire...

Un entretien avec Maxim Cain autour de la revue de La Marelle. Une rencontre animée par Roxana Hashemi, enregistrée en studio à la Friche la Belle de Mai, diffusée sur les ondes de Radio Grenouille et en podcast sur la plateforme Transistor.


Extrait

Démontagner2Cain 1

Le lieu de résidence

Depuis le printemps 2021, La Marelle a ouvert cette nouvelle « maison », la Villa Deroze, située au milieu des pins, sur les hauteurs de la cité portuaire de La Ciotat. Confiée avec générosité par Danielle Deroze, elle est destinée à accueillir artistes, auteurs et autrices, pour des projets de création qui souvent se croisent ou s’hybrident.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.