extrait Lochmann

 

 

 

 

 

Dessin (pour Cannes)

La première chose que je peux vous dire…

Clarisse Lochmann

Revue #52

Novembre 2019

La première chose que je peux vous dire…

La première chose que je peux vous dire c’est que je me sens très heureuse dans ce magnifique cadre de résidence, entre les palmiers et la mer, avec cette lumière qui est superbe à toutes les heures de la journée. Le défi dans un si beau lieu étant d’arriver tout de même à travailler, sans se laisser distraire...

Extraits (dessins)

Clarisse Lochmann extrait revue

Au sommaire

  • Dessins inédits (extraits de La Passoire, Dans la file, Revue Redite)
  • Bio-bibliographie
  • Le questionnaire ludique ! [extraits des réponses]
    • Un son, une musique ?
      « Sexual healing » par Hot 8 Brass Band
    • Un coup de cœur artistique ?
      La Traque de Sara ; l’exposition de Erwin Wurm à la Vieille Charité
    • Un toc de langage ?
      « Trop » !

Édito

« J’ai eu l’occasion de visiter Pompéi et Herculanum en 2016. Ces deux villes ont été ensevelies sous la lave du Vésuve en 79 après Jésus-Christ. On peut imaginer l’horreur qu’ont été les dernières heures de vie pour ces civilisations. Or, cette catastrophe naturelle est responsable de la magnificence actuelle de ces lieux : ce sont les sédiments volcaniques qui ont permis de si bien conserver ces vestiges. Cette ambivalence m’a beaucoup émue lorsque j’ai visité ces ruines. »

C’est à partir de ces impressions que Clarisse Lochmann, autrice- illustratrice, travaille cet automne à un projet d’album jeunesse, au sein d’une résidence située à la Médiathèque Noailles de Cannes. Elle est en effet la lauréate 2019 de l’appel à projets « Littérature jeunesse », proposé par la Mairie de Cannes, La Marelle et le Festival du livre de Mouans- Sartoux, avec l’aide financière de la Drac Paca.

Clarisse Lochmann souhaite créer un livre dont on tournerait les pages comme, en archéologie, l’on fouille des strates jusqu’à découvrir un « trésor ». En parallèle, elle travaille à son second album à paraître à l’Atelier du Poisson Soluble en 2020, La Passoire. Un livre intimement lié à la notion de « fouille », puisque l’histoire est celle d’une petite fille qui explore ses souvenirs pour se remémorer le rêve qu’elle a fait...

La Marelle, avec ses partenaires, se réjouit que Clarisse Lochmann, après Anna Boulanger en 2017 et Léna Mazilu en 2018, puisse bénéficier de ce dispositif. Destiné à soutenir un projet de création personnel, il faut souligner qu’il est adossé à des actions de médiation auprès de publics divers, et à une mise en réseau des acteurs culturels du territoire. Nul doute que son très beau travail graphique, remarqué dès son premier album Dans la file, autant que son goût du partage, séduiront adultes et enfants !


Pascal Jourdana
directeur artistique de La Marelle, novembre 2019

Informations

Renseignements techniques

Cette revue est disponible dans sa version papier ou en ligne, au format .pdf téléchargeable.

La revue de La Marelle

Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.