Résidence en Région

Dans la lumière
Matthias Picard

■ Septembre et octobre 2020
■ Pont-du-Fossé, Hautes-Alpes

Dans la lumière

Un temps pour trouver de nouvelles pistes narratives ou graphiques, un temps de « re-création » : dessiner chaque jour et voir ce qui se passe, comment cela nourrit les projets. Dans le cadre de BD 2020, l’Année nationale de la BD

Note d’intention de l’auteur

Après avoir passé deux ans dans mon atelier à la réalisation de mon dernier livre Jim Curious, voyage à travers la jungle,  j’ai besoin de temps pour trouver de nouvelles pistes narratives ou graphiques. J’appelle cela un temps de “re-création”. L’idée est de quitter ma table à dessin, de me remettre en mouvement vers quelque chose d’inconnu.  Ces derniers mois m’ont permis de dessiner par exemple en très grand format, puis de rebondir sur une série de dessin sur papier et au pinceau intitulée Palais, mais aussi de créer une scénographie d’exposition pour mon livre, de faire un peu de gravure et de laisser venir des projets de livres. Car mon objectif est bien là : le livre. J’ai commencé à écrire plusieurs scénarios, à la fois ceux qui pourraient rebondir sur mes recherches autour des anaglyphes, comme d’autre qui naîtraient d’une collaboration avec d’autres personnes (mais à ce stade je garde mes secrets !).

Cette résidence de deux mois dans le Champsaur me réjouit d’avance car elle arrive à point nommé dans cette transition.
Elle va me permettre de me consacrer pleinement à la poursuite de ces recherches. Je compte d’une part mettre à bénéfice le cadre incroyable de ce lieu de résidence, en explorant les reliefs environnants, pouvoir marcher dès que possible (ce que j’adore faire, tout comme le vélo) et découvrir l’atmosphère et les couleurs d’un début d’automne. J’aimerais dessiner chaque jour et voir ce qui se passe, comment cela nourrit mes projets.
J’ai aussi envie d’aller à la rencontre des artisans du coin, menuisier, céramiste, on m’a même parlé d’une personne qui travaille les vitraux, je n’y avais pas songé mais cela éveille beaucoup de curiosité en moi. Cela fait écho à mes recherches en cours autour de la ligne noire et de la lumière. Je compte réserver aussi l’équivalent d’un jour par semaine pour des rencontres publiques, des discussions, des ateliers de dessins avec les enfants ou les adultes, dans les écoles, à la médiathèque ou pourquoi pas en pleine nature ?

Je suis impatient de commencer cette résidence dans le Champsaur, impatient d’y faire des découvertes, impatient de m’y promener et d’y dessiner. Et il est certain que les tourtons ne seront pas les seuls à nourrir mon inspiration !

 

Matthias Picard

En son et en images

Un entretien avec l’auteur

Matthias Picard est filmé dans son logement de résidence à Pont-du-Fossé : quelques mots pour faire le point sur son travail.


La première chose que je peux vous dire…


La « revue radiophonique », enregistrée en duplex entre Marseille et Pont-du-Fossé, puis diffusée sur les ondes de Radio Grenouille et en podcast sur la plateforme Ausha.


Partenaires et structures associées

Matthias Picard est le premier auteur accueilli à Pont-du-Fossé, dans la commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas (vallée de Champsaur, Hautes-Alpes) pour une résidence « Bande dessinée », avec le soutien de la Drac Paca et dans le cadre de BD 2020, l’Année nationale de la BD.  Il y mène un travail de création et propose des actions de médiation auprès du public pensées avec la ville et la Médiathèque.

Temps publics et restitutions

Matthias Picard réserve l’équivalent d’un jour par semaine pour des rencontres publiques, des discussions, des ateliers de dessins avec les enfants ou les adultes, dans les écoles, à la médiathèque ou en pleine nature.

Quelques dates :

  • vendredi 18 septembre, à 18h30, à la médiathèque : rencontre-dédicace
  • mercredi 21 octobre, de 15h à 17h, à la médiathèque : atelier-dédicace

Le lieu de résidence 

Pour cette résidence, Matthias Picard est accueilli à Pont-du-Fossé, dans l’ancienne maison du gardien d’un camping devenu depuis aire pour camping-cars.

  • Contacter l’auteur
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réseau régional de résidences

La Marelle a mis en place, avec le soutien de la Drac Provence–Alpes–Côte d’Azur, un dispositif de résidences à portée régionale accueillant des auteur·rice·s-illustrateur·rice·s jeunesse et des bédéistes. Il s’agit d’offrir aux auteurs et autrices des espaces-temps supplémentaires favorables à la création, en leur faisant bénéficier de la richesse des ressouces naturelles, culturelles et patrimoniales de la Région Sud.
En complément de ce dispositif, les contrats territoire-lecture (CTL, partenariats entre les collectivités territoriales et l’État autour de projets de développement de la lecture) viennent souvent renforcer cette action, en s’appuyant sur un tissu existant d’animateurs culturels, et en mutualisant les savoir-faire spécifiques implantés sur un territoire.
Renforcer les actions des professionnels du livre, en particulier jeunesse, pour valoriser et coordonner un réseau en lui offrant plus de visibilité et d’impact : une manière collective de penser la médiation et la circulation des auteurs en Région.

Vue du Pilastre et de Pont-du-Fossé © Air Libre

Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.