Emmanuel Darley – À l’air livre

Juillet 2014 – Rencontre radiophonique publique

Avec le Théâtre Joliette-Minoterie et les ateliers de découverte urbaine Euroméditerranée

Une proposition en deux temps, atelier et rencontre, pour découvrir le travail et les œuvres du romancier et dramaturge Emmanuel Darley, actuellement en résidence à La Marelle.
Cette résidence a perçu l’aide du Conseil Général des Bouches-du-Rhône dans le cadre du Dispositif départemental de résidences d’auteurs, d’illustrateurs ou de traducteurs.

 

P1110910La résidence d’Emmanuel Darley a donné l’occasion d’un rendez-vous organisé en partenariat étroit avec la bibliothèque de théâtre contemporain du Théâtre Joliette-Minoterie, pour une proposition en deux temps, atelier et rencontre.

Dans cet enregistrement, Emmanuel Darley revient sur son travail de résidence, sur ses projets d’écriture et l’importance du texte de théâtre, et sur l’atelier d’écriture « en balade » mené le jour même (cf. ci-dessous).

 

 

Circuler. Regarder. Tendre l’oreille.
Observer là, juste là, au plus près. Plan serré.
Et puis aussi les ouvertures, les horizons, là où l’oeil se perd.
Circuler, visiter et puis faire des pauses pour écrire.
Dire ce que l’on voit. Les murs, la ville. Les changements.
Et puis ceux qui vivent là. Ceux que l’on croise.
Regarder, écouter, sentir. Imaginer.
Faire parler. Les gens. Les murs. La ville.
Faire entendre. Ce qui reste d’avant dans les murs, les traces d’avant, ce qui perdure, et puis ce qui est présent. La vie qui bat.
Poser regards et mots dans le mouvement.

Emmanuel Darley

 


Écrire en marche
.
Dans l’après-midi du samedi 14 juin, avant la rencontre publique : atelier d’écriture et balade sensible concoctés par Emmanuel Darley avec la complicité des Ateliers de découverte urbaine Euroméditerranée,  accompagnés d’une médiation conçue par Sophie Grelait, stagiaire étudiante en formation Médiation culturelle de l’art (Aix-Marseille Université).
Merci à Rebecca Piednoir.

> Découvrez quelques-uns des textes écrits par les participants sur le blog Carnets de résidences.