Hors-les-mursRésidences passées

Un travail d’écriture lié aux luttes sociales qui ont marqué l’histoire de la Friche la Belle de Mai ainsi que l’actualité du quartier à partir de la situation des primo-arrivants, en particulier des femmes isolées…

Hors-les-mursRésidences passées

Une bande dessinée posant la question de la démocratie participative, son histoire, ses enjeux, ses limites. Lauréat 2018 de la « Résidence auteur-illustrateur » Médiathèque de Draguignan et La Marelle.

Pour clore sa résidence d’écriture à La Marelle, l’écrivain britannique est invité à une double rencontre. 2e partie : projection de « La vie privée de Sherlock Holmes » de Billy Wilder, la sélection « Carte Blanche » de Jonathan Coe.

Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que je suis un écrivain et que je me définis par ce terme depuis le début de ma vie adulte. Cette activité m’identifie comme quelqu’un qui est insatisfait par la nature du monde réel, et qui décide de prendre sa revanche sur ce dernier en le façonnant pour lui donner une nouvelle forme plus agréable…

À l’occasion de sa résidence à La Marelle, l’écrivain britannique Jonathan Coe est invité par le Bar à vin culturel Le Funiculaire à Marseille, pour une discussion avec le journaliste politique Christophe Deroubaix.

À l’occasion de sa résidence à La Marelle, Jonathan Coe est invité par la librairie internationale Book in Bar pour parler, en anglais, de ses livres, et en particulier de son dernier roman « Number 11 ».

Résidences passées

« Pour écrire, surtout au moment de commencer un livre, il me faut quitter Londres. » L’auteur de « Testament à l’anglaise » vient à Marseille pour démarrer un nouveau processus d’écriture…

Non classé

L’écrivain anglais Jonathan Coe est un maître de la satire. Depuis « Testament à l’anglaise » il fait le portrait de sa génération, passée de Margaret Thatcher à Tony Blair, et qui ira jusqu’au Brexit.