RésidenceRésidences passées

Venu à l’occasion de la Biennale des écritures du réel avec le projet précis de faire un travail documentaire, Robert Mc Liam Wilson découvre et arpente en tous les sens un quartier, celui de la Belle de Mai, avec ses violences et ses richesses, pour lui restituer voix, gouaille et couleurs et mieux comprendre ses habitants.