La Marelle, la galerie-libraire Zoème et Alain Paire s’associent pour une soirée en soutien à La Plaine et la rue d’Aubagne. Lecture de Claudine Galea (sous réserve), Frédéric Valabrègue et Michéa Jacobi, photographies de Franck Pourcel. 

Pour clore sa résidence d’écriture à La Marelle, l’écrivain britannique est invité à une double rencontre. 2e partie : projection de « La vie privée de Sherlock Holmes » de Billy Wilder, la sélection « Carte Blanche » de Jonathan Coe.

Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que je suis un écrivain et que je me définis par ce terme depuis le début de ma vie adulte. Cette activité m’identifie comme quelqu’un qui est insatisfait par la nature du monde réel, et qui décide de prendre sa revanche sur ce dernier en le façonnant pour lui donner une nouvelle forme plus agréable…

À l’occasion de sa résidence à La Marelle, l’écrivain britannique Jonathan Coe est invité par le Bar à vin culturel Le Funiculaire à Marseille, pour une discussion avec le journaliste politique Christophe Deroubaix.

Non classé

L’écrivain anglais Jonathan Coe est un maître de la satire. Depuis « Testament à l’anglaise » il fait le portrait de sa génération, passée de Margaret Thatcher à Tony Blair, et qui ira jusqu’au Brexit.

Rencontres radiophoniquesRevue

La première chose que je peux vous dire est la préciosité du temps, celui-là précisément offert dans un écrin lors d’une résidence et dont on conserve la clef jalousement, pour qu’il ne s’évapore pas, pour le maintenir à soi, un temps précieux qu’il sera d’autant plus facile à offrir qu’il ne se cabre pas, qu’il ne file ni se défile à la moindre injonction, au plus petit courant d’air, un temps fidèle.

Parcours graphique grand format, planches originales, photos et sons… Exposition et rencontre pour présenter la lutte des Fralib, avec l’auteur de BD Clément Baloup et la journaliste Sandrine Lana. Une proposition de Libraires du Sud pour « Automne en librairies ».

Résidences passées

Partir d’If, ce rocher de la Méditerranée presque vide mais empli d’histoires aussi bien réelles qu’imaginaires, aller vers la ville immense qui lui fait face, puis élargir le cercle géographique et historique, au Sud de la France, à la mer, à l’Algérie…

Non classé

Marie Cosnay est professeur de lettres classiques, traductrice de textes antiques, et écrivaine. Elle enseigne actuellement dans les Landes. Elle a écrit des textes pour de nombreuses revues, et, depuis 2003 a publié plus d’une vingtaine de livres. Des projets littéraires toujours très ancrés dans les réalités de notre temps, dont la forme, d’une précision et d’une exigence rare, s’articulent à une réflexion politique et sociale, toujours très engagée.

Créations sonores

« Je suis née à la fin de la Guerre civile d’Espagne, dans une prison, la prison des femmes où ma mère était emprisonnée pour activités anti-franquistes… »
Entretien d’Élodia Zaragoza-Turki avec Garance Mesguich, Robert Tricoire et Xavier Bazot, réalisé à Tunis en septembre 2012 dans le cadre de la résidence de Xavier Bazot à La Marelle.

Créations sonores

« Je ne suis pas de Marseille, je suis de Paris. Ma famille est en France, voilà, on est entre la France et la Tunisie, la nostalgie nous pousse à aller un peu plus en Tunisie, quand on a l’occasion. Quand la France nous permet… […] Mais on reste étrangers en France et en Tunisie, ça, il faut le dire, ça… »
Entretiens divers, réalisés sur le navire reliant Marseille à Tunis en septembre 2012 dans le cadre de la résidence de Xavier Bazot à La Marelle.

Créations sonores

« Un assyrien et un chaldéen, ce sont des chrétiens de même civilisation, de même culture, de même histoire ; les uns sont catholiques, les autres ne le sont pas. […] On a des différences, mais il y aussi une communion très impressionnante. »
Entretien avec Frère Mérigoux, réalisé à Marseille en septembre 2012 dans le cadre de la résidence de Xavier Bazot à La Marelle.

Créations sonores

« C’est un pays que j’ai beaucoup aimé ; j’ai vu ce pays accéder à l’indépendance. Ça a été de grands moments, pour moi… Il faut l’avoir vécu pour savoir ce que ça a été, voir un pays qui accède à son indépendance… »
Entretiens avec la famille Allouche (Hélène, Leyla, Mélisa, Nassim et Fanny), réalisés à Marseille et à Aix-en-Provence en septembre 2012, restitution du projet de résidence de Xavier Bazot à La Marelle.

Créations sonores

« Quand vous voulez danser, chanter, ça sort de vous, du fond du cœur… »

Entretien avec Joséphine Sargero, réalisé à Marseille en septembre 2012, restitution du projet de résidence de Xavier Bazot à La Marelle.

RésidenceRésidences passées

Ayant intégré de nouveaux outils contemporains de « prise de notes » (smartphone, tablette) sans les dissocier de son traditionnel carnet de papier, Roberto Ferrucci souhaite réfléchir à une autre manière d’appréhender le texte… Une résidence en deux temps, à Marseille à La Marelle, puis à Arles au CITL.

En bibliothèques et librairies

Joy Sorman est née en 1973. Elle est l’auteur de cinq livres parus aux éditions Gallimard, parmi lesquels « Comme une bête », et de plusieurs ouvrages collectifs, dont « Parce que ça nous plaît. L’invention de la jeunesse » avec François Bégaudeau, « Le Lit national », avec le photographe Frédéric Lecloux et « L’Inhabitable » avec l’architecte Éric Lapierre.

Non classé

Doris Gercke est l’auteur de la série « Bella Block », du nom de l’inspectrice qui mène des enquêtes policères, une forte-tête à la cinquantaine acariâtre et qui ne rechigne pas à la boisson.

HISTORIQUE DES RENCONTRES PUBLIQUES

Á l’occasion de la résidence de l’auteure allemande Doris Gercke, auteur de polars qui mettent en scène l’inspectrice Bella Block, cette rencontre permettra aux auteurs invités d’évoquer leur attachement (ou leur aversion) pour la ville de Marseille, souvent traitée dans leurs récits comme un personnage à part entière.

Rencontres radiophoniques

Une rencontre avec Roberto Ferrucci, qui aborde de nombreuses questions littéraires et politiques, à partir de ses deux textes traduits en français (« Ça change quoi » Le Seuil, 2010, et « Sentiments subversifs », meet, 2010), mais aussi du travail d’écriture accompli durant sa résidence à Marseille.

RésidenceRésidences passées

Doris Gercke est l’auteure de la série des Bella Block, le nom de l’inspectrice qui mène les enquêtes, une forte-tête à la cinquantaine acariâtre et qui ne rechigne pas à la boisson. Doris Gercke dit s’être inspirée des romans de Raymond Chandler et du couple suédois d’auteurs de romans policiers Maj Sjöwall et Per Wahlöö.