Les sédiments sont la vie. Ils se déplacent en suspension, puis se déposent et s’empilent pour former un sol, un pays fertile. Tenus en corset par les digues et levées, soumis aux exigences de l’industrie et du commerce, les fleuves nourriciers se sont dissociés de leurs deltas. Épris d’une terre suspendue entre houle et nuages, Matthieu Duperrex y consacre une enquête lyrique, ménageant un écho entre deux géographies, les deltas du Mississippi et du Rhône.

Rencontres radiophoniquesRevue

La première chose que je peux vous dire, il faudra ne pas s’en souvenir. Ça sera un mot nu comme un bonjour ou quelque chose avec les yeux. Ça sera un geste de la main, une énergie dans la voix. La première chose, c’est toujours une échappée. C’est quelqu’un d’autre venu de moi qui le prononce. La première chose, c’est moi tout entière et je ne le sais pas.

Du delta du Mississippi à celui du Rhône, une « carte blanche » au cinéma Le Méliès de Port-de-Bouc, à l’initiative de Matthieu Duperrex, avec la complicité de Film Flamme / Le Polygone étoilé.

« Poétique des sols et du sédiment » – Conférence illustrée et « black market ». Une proposition de Matthieu Duperrex, à partir de son enquête déjà menée dans le delta du Mississippi, et en cours dans le delta du Rhône, dans le cadre de sa résidence d’écriture numérique à La Marelle.

Autour d’un choix d’ouvrages présentés pour l’exposition Histoires parallèles, une présentation de David Gauthier, en conversation avec Pascal Jourdana, suivie d’une lecture-performance du poète Jean-Marie Gleize.

Atelier d’écriture en déambulation avec l’auteure et paysagiste Esther Salmona. L’occasion de (re)découvrir les œuvres du Musée Cantini en suivant le parcours imaginé par un écrivain.

Non classé

Rozenn Guilcher est née à Brest en 1968. Après des études de Lettres et de médiation culturelle, elle a successivement, et toujours avec gourmandise, été institutrice, éducatrice, professeur de Français, médiatrice culturelle, chargée de communication.Écrivain et comédienne, elle partage son temps entre l’écriture de romans et nouvelles, la rédaction de supports de communication, l’écriture de textes […]

Attention : cette rencontre est annulée, suite à l’absence de Claude Favre pour raisons de santé. Rencontre et lecture dans le cadre des Rencontres d’Automne en Librairies. L’occasion de (re)découvrir ses œuvres dans un lieu agréable et chaleureux. La poète Claude Favre possède une écriture proche du souffle, près du corps et du mouvement, mais qui s’inscrit également […]

Projets accompagnésRésidenceRésidences passées

Esther Salmona est invitée à occuper l’univers d’écrivains, à habiter poétiquement leur lieu, leur voix, leur présence physique, leurs textes aussi… À être en quelque sorte « en résidence » dans l’espace des écrivains accueillis, ou dans les blancs de leur espace.
[Résidence filée]

Non classé

Esther Salmona est auteur, artiste, paysagiste. Elle travaille les liens entre l’espace autour, l’espace mental et l’espace de l’écriture. Elle est diplômée en 1996 de l’École des arts et industrie graphique Estienne en reliure d’art (La topographie intérieure), en 2005 de l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles/Marseille (Détroit urgence : techno, cycle, processus) et […]

En bibliothèques et librairies

Des personnages qui habitent les livres d’Antoine Choplin émane une grande douceur. Ils ont cette sorte de grâce qui suscite chez le lecteur empathie et questionnement, désir de les approcher au plus près pour capter une part de leur mystère.

Temps forts, fêtes, festivals

Dans le cadre du Printemps de poètes 2014 dont la thématique est « Au cœur des arts », trois auteurs, Delphine Bretesché, Jean-François Magre, Anne Savelli, tous anciens résidents de La Marelle, reviennent à Marseille pour faire découvrir au public leurs textes, leurs propositions d’écriture poétique, leurs croisements artistiques. Des voix à entendre…

En bibliothèques et librairies

Écrivain libanaise de langue française, auteur de plusieurs recueils de poésie, elle a écrit trois romans, « L’Armoire des ombres », « Sous la tonnelle » et « La Malédiction », dans lesquels elle ausculte l’histoire et la société libanaise contemporaine. Rencontre-lecture dans le cadre du cycle « Entre les lignes ».

Non classé

Plasticienne, Delphine Bretesché travaille le mot en édition, poésie, théâtre, scénarios, radio, performances d’improvisation avec musicien et œuvres dessinées à l’encre et au bâton.