La Marelle et Alphabetville invités au colloque PrePostPrint, organisé à l’EnsAD (École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Paris), pour décrire le dispositif de résidence d’écriture numérique et le processus d’éditorialisation de ces projets.

La Marelle présente ses actions et en particulier ses parutions numériques durant le Salon du Livre Paris, sur le stand de la Région Sud-Provence Alpes Côte d’Azur (K18), avec une rencontre d’auteurs samedi 17 mars à 16h. Paris

À l’occasion du Printemps des poètes, Montévidéo et La Marelle proposent une lecture croisée d’Esther Salmona et d’Antoine Hummel.

Résidences passées

Un projet du Théâtre Massalia, pour ses 30 ans, en partenariat avec La Marelle.
Entre carnet de voyage, élucubrations théâtrales, poésie et aphorismes, l’écriture d’un texte dont la recherche dramaturgique est portée par les spectateurs eux-mêmes.

Résidences passées

Un projet d’écriture numérique, mi-sérieux, mi-potache, pour établir un corpus articulant les notions de personne et de défaite. Lauréat 2018 de l’appel à projets « Résidence d’écriture numérique » de La Marelle et Alphabetville.

Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que je suis ravie d’être à Marseille ; ravie et curieuse aussi de laisser la ville s’infiltrer dans mon projet, avec sa lumière, ses sons, ses odeurs, ses couleurs et son énergie.

Pour clore sa résidence d’écriture à La Marelle et Fotokino, Julie Escoriza est invitée à faire sa « carte blanche » cinéma au Variétés. Elle présente le film « Les Vacances de Monsieur Hulot » de Jacques Tati. – Mardi 19 décembre, tout public. Accueil (avec une part de pizza et un jus de fruits !) dès 18h30, séance à 19h.

La Marelle vous ouvre les portes de la résidence : échanges informels avec les auteurs, conversations intimistes, projections de livres numériques, lectures collectives, petites déambulations…
Dimanche 3 décembre, Villa des auteurs (La Marelle), La Friche la Belle de Mai.

Une soirée et une journée professionnelles organisées par le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon livre et lecture, en partenariat avec La Marelle et Alphabetville : pour découvrir l’état actuel de la création littéraire numérique.
Mardi 28 novembre (accès libre) et mercredi 29 novembre (accès réservé), Friche la Belle de Mai.

Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que pour ma part, je vais tenter de mener plus loin ma petite affaire grandiose : apprendre à écouter, à parler, à lire, à écrire. Sachant qu’écrire est un travail d’archéologie, d’écoute et de restitution des voix, des faits enfouis, inouïs, inaudibles, et cela se fait à plusieurs.

Après sa résidence d’écriture numérique à La Marelle en février 2016, qui explorait deux géographies, celle du delta du Mississippi et celle du delta du Rhône, Matthieu Duperrex propose une nouvelle restitution de son travail fondé sur une démarche d’enquête artistique autour des paysages de l’anthropocène.

Résidences passées

Un univers où se mêlent étrange et absurde, où les lois de la réalité s’annulent, où les personnages vivent des péripéties farfelues. Lauréate 2017 de la « Résidence jeunesse » Fotokino & La Marelle.

Non classé

Claude Favre est poète et performeuse. Elle propose régulièrement des ateliers de lecture et travaille avec des musiciens ou d’autres artistes. Elle a été membre de remue.net et est collaboratrice régulière des Cahiers Critiques de Poésie au cipM.

Non classé

Walid Taher est né au Caire en 1969. Il est à la fois peintre, illustrateur, caricaturiste et fait partie de l’avant-garde de la création arabe en littérature pour la jeunesse, et pendant quinze années directeur artistique de la plus grande maison d’édition égyptienne, Dar Shorouk.

Non classé

Marie Deschamps dessine des romans graphiques, des BD et des livres illustrés pour la jeunesse. Elle propose une même écriture graphique déclinée pour des supports différents.

Hors-les-mursRésidences passées

Un récit numérique jeunesse sous forme de « cinéma graphique » où l’image exploite toute la dimension audiovisuelle sur support écran. En partenariat avec le Département du Var et la Fête du livre de Toulon.

Non classé

Julie Escoriza est la lauréate 2017 de l’appel à projets pour une résidence jeunesse proposée par Fotokino et La Marelle.

Une journée de réflexion et de partage sur les pratiques d’écriture numérique, organisée par Alphabetville et La Marelle, en partenariat avec l’Institut de Recherche et d’Innovation / La Friche la Belle de Mai, Marseille.

Déambulation littéraire et sonore suivie d’un atelier d’écriture in situ / Villa des auteurs (La Marelle), La Friche la Belle de Mai, Marseille.

Rencontres radiophoniquesRevue

La première chose que je peux vous dire c’est que je suis heureux d’être là, même si je ne sais pas où je suis, ou plutôt parce que je ne sais pas où je suis, alors je n’ai pas besoin de me poser des questions, ni même de penser, ça fait du bien, il suffit de regarder autour de soi, il y a tellement de choses qui se passent ici, ça me rappelle tant d’histoires et ça en appelle tant de nouvelles…

Résidences passées

Ce projet d’écriture collective questionne les processus de perception, informés tant par notre environnement que par nos souvenirs et nos projections. [Lauréats Résidence numérique 2016/17]

À l’occasion de l’installation « De plis en codes – modules littérature et numérique », un atelier proposé par La Marelle et la médiathèque La Méridienne, animé par Samuel Jan, graphiste, mené à partir du livre numérique « Emma et la nouvelle civilisation » de Martin Page et Samuel Jan.

Non classé

Samuel Leader est écrivain et enseignant. Avec Célio Paillard et Camille de Chenay, il est lauréat 2016 de l’appel à projets « Résidence d’écriture numérique » de La Marelle et Alphabetville.

Non classé

Célio Paillard est écrivain, artiste multimédia, créateur sonore. Avec Samuel Leader et Camille de Chenay, il est lauréat 2016 de l’appel à projets « Résidence d’écriture numérique » de La Marelle et Alphabetville.

Non classé

Dans son travail, Camille de Chenay mêle l’écriture et l’image. Avec Samuel Leader et Célio Paillard, elle est lauréate 2016 de l’appel à projets « Résidence d’écriture numérique » de La Marelle et Alphabetville.

Une table ronde pour aborder les questions du bouleversement des pratiques et des savoirs artistiques, littéraires et éditoriaux, en lien avec l’environnement numérique. Dans le cadre de « Mise en pli », le salon de la micro-édition.

Exploration artistique des deltas du Rhône et du Mississippi. Au croisement de plusieurs disciplines, géologie, géographie, ethnologie, création audiovisuelle, plastique, littéraire et musicale, Matthieu Duperrex, du collectif Urbain, trop urbain, donne à voir des paysages réels et imaginaires qui se révèlent inattendus et riches. Photos, films, ambiances sonores et objets collectés nous font accéder à une […]