Une occasion pour La Marelle d’intervenir à Palerme sur les résidences d’écrivains.

Résidences passées

À partir du récit d’un « nomade des mers », un projet d’écriture qui rejoint les débats actuels sur la migration. Où le désert et la mer deviennent des espaces symboliques, des horizons d’exploration traversés par d’innombrables trajectoires.

Aglaé & Sidonie, nouveau lieu marseillais, propose avec La Marelle de découvrir le travail de l’autrice Laure Limongi, en particulier ses « Instantanés », captures d’écran quotidiennes de son ordinateur durant sa résidence.

Deux fois par mois La Marelle propose de découvrir, le temps d’un brunch, les auteurs et autrices accueilli·es en résidences d’écriture. Aujourd’hui, l’autrice Laure Limongi.

Résidences passées

Écrire sur les migrations méditerranéennes au sein desquelles Marseille joue un rôle majeur, et plus particulièrement s’intéresser aux Corses, par essence un peuple de l’exil, pris en étau entre diverses mythologies…

Hors-les-mursRésidences passées

Un travail d’écriture lié aux luttes sociales qui ont marqué l’histoire de la Friche la Belle de Mai ainsi que l’actualité du quartier à partir de la situation des primo-arrivants, en particulier des femmes isolées…

Résidences passées

Face aux interrogations liées aux exils et aux migrations, deux écritures se mêlent pour aborder ces problématiques par le biais d’un thème universel : la rupture amoureuse.

Le Musée d’Histoire de Marseille offre une carte blanche à Michel Bellier, comédien, auteur dramatique, scénariste et parolier, pour un parcours « coup de cœur » au sein des collections du Musée d’Histoire de Marseille.

« Carnets de l’Est » est un projet d’échanges inter-cités (Michelis, La Rouguière, Air Bel) qui s’appuie sur une résidence d’auteur de BD en vallée d’Huveaune, Clément Baloup. L’ambition est d’éclairer l’histoire de ces quartiers méconnus de Marseille en s’intéressant aux récits de vie et mémoires plurielles de leurs habitants.

Le Musée d’Histoire de Marseille offre une carte blanche à Clément Baloup, auteur de bandes dessinées, pour deux interventions dans la journée : une visite « coup de cœur » à 12h30 et une rencontre sur son projet « Carnets de l’Est » à 18h.

Non classé

Philippe Malone est écrivain et photographe. Il a écrit ou collaboré à l’écriture d’une quinzaine de textes, dont « Septembres », « Krach » et « Blast : une dramaturgie de l’impact ».

Résidences passées

Deux projets : l’un poétique sur la fuite et les « Paroles passagères ». L’autre, plus théâtral, longue phrase paranoïaque sur une fin de règne.

Rencontres radiophoniques

Une proposition en deux temps, atelier et rencontre, pour découvrir le travail et les œuvres du romancier et dramaturge Emmanuel Darley, actuellement en résidence à La Marelle.
Cette résidence a perçu l’aide du Conseil Général des Bouches-du-Rhône dans le cadre du Dispositif départemental de résidences d’auteurs, d’illustrateurs ou de traducteurs.

RésidenceRésidences passées

Je voudrais travailler sur les lieux de circulation. De passage. D’entrée dans le territoire. Port, gare, gare routière, aéroport, autoroutes. Sur les lieux de travail. Rencontrer des gens. Ceux qui sont là de longue date. Ceux qui sont Marseillais depuis peu. Dans les cafés, sur les marchés. Dans des associations. Travailler sur la ville le jour. Travailler sur la ville la nuit.

L’écrivain Arno Bertina a effectué un temps de résidence à La Marelle au printemps 2012, à partir des images de la photographe Anissa Michalon. Il présente leur travail autour de la vie d’un jeune Malien immigré en France « On serait liés… »,  un dispositif littéraire et photographique qui souligne les pressions s’exerçant sur tous les sans-papiers et, peut-être, sur […]

Rencontres radiophoniques

La vie d’un jeune Malien immigré en France évoquée à travers un livre « Numéro d’écrou 362573 » (texte Arno Bertina, photos Anissa Michalon, collection Collatéral, Le Bec en l’air). Arno Bertina questionne aussi son écriture quand elle se frotte à la photographie…

RésidenceRésidences passées

Istanbul, Marseille, Bruxelles… Une résidence d’écriture collective et théâtrale pour une proposition de spectacle trans-européen (France, Turquie, Belgique, Roumanie), mélangeant les arts de la scène, théâtre, musique, vidéo, autour de la question de la migration féminine. Un projet de la compagnie Dynamo Théâtre.

Alphabet des auteurs

Michel Bellier aime l’écriture qui se parle, les mots qui se chantent, et déteste les vérités qui se hurlent. Il écrit des mots au fil de l’oral. Car les mots, c’est fait pour le bouche à oreille, pour voyager à dos d’homme et de femme.