Résidences passées

Un protocole de résidence qui se déroule en deux temps : d’abord en immersion chez l’habitant, pour cinq semaines dans cinq familles différentes, puis seule dans un appartement pour la rédaction du texte final.

Une soirée et une journée professionnelles organisées par le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon livre et lecture, en partenariat avec La Marelle et Alphabetville : pour découvrir l’état actuel de la création littéraire numérique.
Mardi 28 novembre (accès libre) et mercredi 29 novembre (accès réservé), Friche la Belle de Mai.

Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que pour ma part, je vais tenter de mener plus loin ma petite affaire grandiose : apprendre à écouter, à parler, à lire, à écrire. Sachant qu’écrire est un travail d’archéologie, d’écoute et de restitution des voix, des faits enfouis, inouïs, inaudibles, et cela se fait à plusieurs.

Non classé

Claude Favre est poète et performeuse. Elle propose régulièrement des ateliers de lecture et travaille avec des musiciens ou d’autres artistes. Elle a été membre de remue.net et est collaboratrice régulière des Cahiers Critiques de Poésie au cipM.

Performance pour une voix et un piano arrangé.
Sortie de résidence pour Dominique Dattola, qui restitue, accompagné en musique par Mader, une partie de son travail d’écriture à partir du conte de l’Alycastre.

HISTORIQUE DES RENCONTRES PUBLIQUES

Point culminant de l’exposition « Leipzig, ville de héros ? », des lectures et une rencontre croisée franco-allemande avec les écrivains Clemens Meyer (« Quand on rêvait », avril 2015) et Minna Sif (« Massalia Blues », 2013). Proposées par le Goethe-Institut et La Marelle dans le cadre des Exponentielles, les nocturnes mensuelles de la Friche.

HISTORIQUE DES RENCONTRES PUBLIQUES

Depuis 2002 Ici-Même invite où bon lui chante son « Agence de conversation », dispositif de rue où textes et données graphiques, au format d’une page dactylographiée, ont été soigneusement consignés. Pour « Made in Friche », Ici-Même invite à une exploration parlée, dite, (chantée ?), de ces matériaux, sur les lieux de leur chantier de création.

En bibliothèques et librairies

« Nous avons tous des manières singulières de nous raconter notre propre histoire, de fictionner notre biographie… ». Olivia Rosenthal présente ses livres, dont « Ils ne sont pour rien dans mes larmes » (Verticales). Lectures par l’auteure et par Dominique Chante.

Rencontres radiophoniques

Delphine Bretesché, auteur et plasticienne et Guillaume Laidain, plasticien sonore, proposent la lecture performée « Volutes », une évocation poétique des sols de la Friche qui gardent en trace l’histoire du lieu, des rails ouvriers au béton lissé… Elle est prolongée par l’’émission « À l’air livre », rencontre publique produite par La Marelle, La Friche, enregistrée et rediffusée par Radio Grenouille.

RésidenceRésidences passées

Delphine Bretesché auteure plasticienne invite Guillaume Laidain, plasticien sonore, à partager sa résidence. Création de « Volutes », performance sonore, apport mutuel du texte, du son et du travail plastique autour des traces des sols de la Friche la Belle de Mai, porteurs de l’histoire du lieu jadis Manufacture de tabac Seita.
[Texte, son & arts plastiques]

RésidenceRésidences passées

Entre Tunis et Marseille, une correspondance artistique entre une auteure et un plasticien, qui se nourrit de la distance (entre les villes, entre les êtres, entre les modes d’expression) et de l’articulation des visions et des imaginaires, faisant émerger des réflexions sur la notion d’écart, d’odyssée et de périple.
[Texte & arts plastiques] [La Marelle prend l’eau]