Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que je m’apprêtais à mentir aux braves gens de La Marelle. Que j’avais perdu mon passeport. Qu’il avait été brûlé dans un énorme incendie. Dévoré par un carcajou. Emporté par une méga-tornade de Louisiane. Volé par un junkie qui m’a fracassé le crâne à coups de tuyau en plomb. Car voyez-vous, je suis un très mauvais voyageur.

Une rencontre au sommet avec deux auteurs d’envergure internationale : l’occasion de célébrer les 300 ans de La Nouvelle-Orléans, ville où tous deux habitent, et de faire des liens avec Marseille, où ils résident actuellement pour des projets d’écriture…
Samedi 2 décembre, Musée d’Histoire

Joseph Boyden est l’invité d’honneur de la prochaine Fête du livre des Écritures croisées, intitulée « Bruits du monde II ». Il est en compagnie de Dominique Eddé, Antoine Volodine et Rosa Yassin Hassan.

Résidences passées

L’écriture d’un roman centré sur la figure énigmatique (et imaginaire) d’un bluesman d’avant-guerre, en plein cœur du Mississippi.

Résidences passées

Jack est un adolescent à moitié Ojibwé. En s’éloignant de la ville et de ses violences, il rencontre Charlie, un mystérieux garçon… Ce cinquième roman de Joseph Boyden s’écrit en partie à Marseille.

Non classé

Né en Floride, Tom Cooper s’installe à La Nouvelle-Orléans en 2010. À 42 ans, son premier roman « Les Maraudeurs » connaît un succès immédiat. Il est publié en France aux éditions Albin Michel.

Le nouveau festival « Oh les beaux jours ! » invite Joseph Boyden sur la scène de la Bibliothèque de l’Alcazar, alors qu’il débute une résidence d’écriture de deux mois à La Marelle. Entretien animé par Marie-Hélène Fraïssé, lectures par Constance Dollé.