Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que je suis ravie d’être à Marseille ; ravie et curieuse aussi de laisser la ville s’infiltrer dans mon projet, avec sa lumière, ses sons, ses odeurs, ses couleurs et son énergie.

Pour clore sa résidence d’écriture à La Marelle et Fotokino, Julie Escoriza est invitée à faire sa « carte blanche » cinéma au Variétés. Elle présente le film « Les Vacances de Monsieur Hulot » de Jacques Tati. – Mardi 19 décembre, tout public. Accueil (avec une part de pizza et un jus de fruits !) dès 18h30, séance à 19h.

La Marelle vous ouvre les portes de la résidence : échanges informels avec les auteurs, conversations intimistes, projections de livres numériques, lectures collectives, petites déambulations…
Dimanche 3 décembre, Villa des auteurs (La Marelle), La Friche la Belle de Mai.

Un atelier sur le principe du cadavre exquis, pour confectionner des petites séquences d’images déjouant les apparences, suivi d’une rencontre. Proposé par Fotokino

Résidences passées

Un univers où se mêlent étrange et absurde, où les lois de la réalité s’annulent, où les personnages vivent des péripéties farfelues. Lauréate 2017 de la « Résidence jeunesse » Fotokino & La Marelle.

Non classé

Julie Escoriza est la lauréate 2017 de l’appel à projets pour une résidence jeunesse proposée par Fotokino et La Marelle.