La Marelle propose avec Aglaé & Sidonie une série de rencontres croisées associant les auteur·trice·s en résidence et des artistes de Marseille. Aujourd’hui, Delphine Bretesché rencontre Lydie Marchi.

Résidences passées

Un protocole de résidence qui se déroule en deux temps : d’abord en immersion chez l’habitant, pour cinq semaines dans cinq familles différentes, puis seule dans un appartement pour la rédaction du texte final.

Résidences passées

Un cœur souterrain sous un hôpital, où circulent des flux et des fluides invisibles. Laurence de la Fuente est la lauréate, avec Bruno Lahontâa (dessins) et Célie Alix (vidéaste), de l’appel à projets 2019 « Résidence d’écriture numérique », pour projet en arborescence où circuler et divaguer.

L’illustratrice Caroline Gamon, en résidence à Marseille, mène un atelier scolaire auprès des élèves de la classe de CP de l’école Bugeaud (Marseille 3e). Pas d’accès public.

L’illustratrice Caroline Gamon, en résidence à Marseille, présente son travail auprès des lieux et structures partenaires, sous forme de workshop. Accès réservé.

L’illustratrice Caroline Gamon, en résidence à Marseille, mène un atelier scolaire auprès des élèves de la classe de CP de l’école Bugeaud (Marseille 3e). Pas d’accès public.

L’illustratrice Caroline Gamon, en résidence à Marseille, mène un atelier scolaire auprès des élèves de la classe de CP de l’école Bugeaud (Marseille 3e). Pas d’accès public.

Résidences passées

S’emparer de différents circuits pédestres pour y définir un espace de travail, marcher et collecter. Patricia dessine, Éric écrit : ils ne regardent pas forcément aux mêmes endroits, mais font bien œuvre ensemble.

Revue

La première chose que je peux vous dire c’est que je me sens enthousiaste, cela signifie que l’essentiel est là, parce que tout le reste – les idées, les projets, la technicité, le savoir-faire, les livres déjà publiés, les résidences déjà effectuées – n’est d’aucune aide si l’enthousiasme fait défaut. [Éric Pessan]

Non classé

Ensemble, Dorothée Billard et Clemens Helmke ont créé le label Monobloque en 2004 à Berlin comme point de rencontre entre graphisme, design d’objet et architecture. Ce qui les intéresse, ce sont les transitions et les passages entre ces domaines.