Sofiane Hadjadj

Éditeur, romancier, novelliste

Algérie

Sofiane Hadjadj a fait partie en 2003 de la sélection des écrivains algériens invités en France dans le cadre des Belles Étrangères. Parmi ses ouvrages, « La Loi » (Barzakh, 2003), « Ce n’est pas moi » (Barzakh, 2003), « Un si parfait jardin » (Le bec en l’air, 2008)…

Né en 1970 à Alger, Sofiane Hadjadj mène sa scolarité à Tunis 1989. Il séjourne ensuite à Paris (études d’architecture puis d’arabe) et collabore à différents ateliers d’architecture parisiens. En 1998, il rentre en Algérie et crée en avril 2000 les éditions barzakh avec Selma Hellal.

En 2004, Sofiane Hadjadj a participé à la coordination éditoriale de l’ouvrage Territoire Méditerranée (Ed. Labor & Fides, Genève, 2005) traitant du dialogue interculturel en Méditerranée et pour lequel il s’est entretenu avec le cinéaste Jean-Luc Godard. Il collabore à la revue de langue arabe Zawaya, éditée à Beyrouth. De 2004 à 2008, il tient une chronique littéraire dans le supplément « Arts et Lettres » du quotidien algérien El Watan. Depuis 2006, il conçoit les « Rencontres Ibn Rochd ».

En tant qu’auteur, Sofiane Hadjadj a fait partie en 2003 de la sélection des écrivains algériens invités en France dans le cadre des Belles Étrangères, et en juin 2008, des dix écrivains algériens invités au Marathon des Mots de Toulouse. En octobre 2008, invité au salon du livre de Beyrouth, son récit, Un si parfait jardin (Le bec en l’air, 2008) est finaliste du Prix Cadmous (prix remporté par Zone de Mathias Enard, Actes Sud, 2008). Parmi ses autres ouvrages, un récit, Ce n’est pas moi (Barzakh, 2003), et des nouvelles, La Loi (Barzakh, 2001) ou parues dans différentes anthologies (Les Belles Etrangères, L’Aube, 2003 ; Des nouvelles d’Algérie, Métailié, 2005).

Un si parfait jardin, son dernier livre paru, est l’histoire d’un jeune paysagiste algérien qui se retrouve dans la peau d’un policier enquêtant sur un vaste trafic qui a pour théâtre le célèbre Jardin d’Essai, à Alger. À travers les photographies de Michel Denancé, cette fiction perce l’obscure lumière d’une nature sauvage et artificielle dont le personnage de Sofiane Hadjadj tente de dénouer l’histoire.

 

Les éditions barzakh, consacrées majoritairement à la création littéraire, ont permis de révéler de nouvelles voix de la littérature algérienne francophone ou arabophone et ont aussi publié des auteurs renommés comme Rachid Boudjedra, Mohammed Dib, Maïssa Bey. À partir de 2004, la maison d’édition a élargi son catalogue à des essais, des études, des biographies littéraires, et aux beaux livres. En parallèle, elle a développé des partenariats avec des maisons d’éditions françaises, notamment les éditions du Bec en l’Air et Actes Sud.
Les éditions barzakh comptent aujourd’hui plus de 100 titres à leur catalogue et ont fêté leur dixième anniversaire en 2010. En décembre 2010, ils ont reçu le Grand prix de la Fondation Prince Claus des Pays-Bas pour la culture. 

 

Pour aller plus loin 
________________________________

Le site des éditions barzakh

Le site des éditions Le bec en l’air

Portrait-entretien de Sofiane Hadjadj sur le site Babelmed