Le miroir grossissant de la littérature, j’ai alors pensé en surfant sur les mots. Est-ce que ce n’était pas cela que je fabriquais, écrire la vie vécue pour l’éclairer d’une lumière intelligible, fixer, cadrer et focaliser sur certains détails, parce que c’était ainsi, par la queue du diable du détail, que je pouvais tirer le fil de n’importe quelle histoire ? Mes clandestines

Sylvie

Gracia

■ Ėcrivaine, éditrice
■ France

Biographie

Née en 1959 dans l’Aveyron, Sylvie Gracia mène une double carrière d’éditrice et d’écrivaine – et vit sa passion pour la photographie en dilettante assumée.

Elle est aujourd’hui éditrice littéraire aux Ėditions de L’Iconoclaste, après l’avoir été pendant vingt ans aux éditions du Rouergue (maison associée à Actes Sud), où elle animait la collection de romans « la brune » et assurait la direction éditoriale des collections pour la jeunesse.

Son propre travail d’écrivaine a été accueilli par Gallimard, d’abord dans la collection « L’Arpenteur », puis chez Verticales, Verdier, Actes Sud, dans la collection diirigée par Jacqueline Chambon. Son écriture la porte du côté de l’intime, récits romancés ou à vif, au plus proche des réalités contemporaines, dont l’un d’entre eux, Le Livre des visages, est un journal mêlant photos et textes, tenu d’abord sur Facebook.

Passionnée par le dialogue entre photographie et littérature, elle a notamment participé à la monographie d’Amaury Da Cunha, Demeure (éditions h’Artpon, 2018), pour lequel elle a écrit les textes en regard des photographies. On peut suivre son travail photographique sur Instagram et Facebook. 

Bibliographie et travaux

Romans, récits

  • Mes clandestines, Jacqueline Chambon/Actes Sud, 2015
  • Le Livre des visages, Jacqueline Chambon/Actes Sud, 2012
  • Une parenthèse espagnole, Verticales/Gallimard, 2009
  • Regarde-moi, Verticales/Gallimard, 2005
  • L’Ongle rose, Verdier, 2002
  • Les Nuits d’Hitachi, L’Arpenteur/Gallimard, 1999
  • L’Été du chien, L’Arpenteur/Gallimard, 1996

Sitographie

Travaux photographiques

Sa page Wikipédia

Les éditions L’Iconoclaste


Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.