Bonne heure pour prendre la route. La maison dort encore, le jardin est gris. Tout à l’heure certainement il fera trop chaud. Les murs blancs réverbéreront l’enfer. L’ennui calcinera tout. À part les mouches, espèce tenace tenant tête au silence. Puissent-elles tomber. Contact

Cécile

Portier

■ Écrivaine
■ France

Biographie

Cécile Portier est née en 1968. Elle travaille au ministère de la Culture et mène parallèlement une activité d’écriture, où les formes papier, numérique et performance se côtoient.

Elle a contribué à plusieurs revues littéraires et ouvrages collectifs, et a écrit plusieurs récits, parmi lesquels Les Longs Silences  qui rend compte de la solitude et de la fraternité dans un hôpital psychiatrique, et De toutes pièces, le journal d’un commissaire d’exposition qui constitue un étrange cabinet de curiosités.

Elle écrit aussi des projets accessibles en ligne, comme Étant donnée, une œuvre collaborative conçue comme une fable sur la fabrique de nos identités en régime numérique. Elle propose régulièrement lectures et performances. 

 

« J’écris “numérique” depuis plusieurs années, sur mon propre blog, dans des revues littéraires en ligne, pour des projets de livres numériques ou de sites web de fiction. J’écris “numérique” aussi dans le sens où c’est le seul “bureau”, la seule “chambre d’écriture” possible pour installer et faire vivre mon désir d’écriture : puisque je ne dispose pas de longues plages de temps et d’espace, j’écris dans leurs interstices – sur mon téléphone, dans des fichiers dropbox attrapables depuis partout...

En écrivant ainsi, je vois ce que le numérique change à mes propres pratiques, comment il fait déborder mon écriture vers d’autres formes que celles que j’imaginais initialement (j’ai ainsi de plus en plus souvent recours à l’image et au son dans mes projets de création, non pas comme illustration de mon travail, mais comme point de départ, instance de dialogue). Je vois aussi que le numérique n’est pas qu’un support ou un outil, mais un champ nouveau dans lequel nous sommes tous plongés, qui – pour autant – est encore à investir, à questionner. Et c’est ce que je me propose de faire pendant cette résidence. » Source : ciclic.fr­ 

Bibliographie et travaux

Bibliographie (papier et numérique)

  • Contact, Seuil, 2008 et publie.net, 2012
  • Saphir Antalgos, publie.net, 2014
  • Les Longs Silences, publie.net, 2015
  • De toutes pièces, Quidam, 2018

En ligne

Sitographie

Petite racine, son site personnel

Chez publie.net

Aux éditions Quidam


Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.