La route, c’est une aube qui n’en finit pas. Le bonheur de prendre la route, c’est de tout faire à nouveau comme si c’était la première fois. On a coutume de dire que seul le voyage compte. Que la destination importe peu... Ce n’est pas mon avis. Sur la route again

Guillaume

Chérel

• Romancier, essayiste
• France

Biographie

Guillaume Chérel vit à Marseille. Né à Paris, il a grandi en banlieue parisienne (Bagnolet et Montreuil, en Seine-Saint-Denis), au sein d’une famille « coco », tendance Pif Gadget... Après des études de lettres (Sorbonne Paris IV), il file aux États-Unis, où il marche sur les pas de Jack London, Kerouac et Hemingway (trois récits de voyage suivront chez Flammarion, Transboréal et au Castor Astral). Il est journaliste indépendant (sport/culture/littérature/société) et a beaucoup voyagé, en Chine, aux Comores, à la Réunion, en Guyane, en Mongolie, en Afrique… Il pose son sac quelques années du côté de Toulouse, avant de revenir à Paris, qu’il quitte à nouveau pour s’installer à Marseille.

Son premier livre, un polar, paraît en 1977 dans la collection du « Poulpe », dirigée par Jean-Bernard Pouy. Il fréquente assidûment le Festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo, d’abord comme journaliste-modérateur (notamment avec Jim Harrison), puis comme auteur invité.

Guillaume Chérel a obtenu, à deux reprises, la bourse Stendhal du ministère des affaires étrangères : en 2004, pour l’écriture du livre Les Pères de famille ne portent pas de robe, et en 2008 pour la préparation de Sur la route again.

Bibliographie et travaux

Romans et récits

Série Zarma le Zarbi 

  • Zarma le Zarbi, Fleuve, 1998
  • Les Enfants rouges, Flammarion, 2001
  • Prends ça dans ta gueule !, Rocher, 2006

Autres romans

  • Tropique du Grand Cerf, La Baleine, 1998
  • Les pères de famille ne portent pas de robe, Julliard, 2004
  • Les hommes sont des maîtresses comme les autres, Plon, 2013 (Pocket 2015)
  • Un bon écrivain est un écrivain mort, Mirobole, 2016
  • Cadavres, Vautours et Poulet au citron, Michel Lafon, 2018
  • La femme qui mangeait des fleurs. Meurtres en Réunion, Melmac Cat, à paraître en février 2021

Littérature pour la jeunesse

  • Sur la piste de Liza, Thierry Magnier, 2000
  • La Fille aux cheveux roses, Syros Jeunesse, collection Souris noire, 2004

Biographies et récits de voyage

  • Hemingway : l’écrivain et son île, Le Castor Astral, collection Tombeau, 1998
  • Jack London, le mangeur de vent, Flammarion, 2000, E-Fractions, 2014
  • Sur la route again : aux États-Unis avec Kerouac, Transboréal, 2013

Essai

  • Le Fils caché de Trotsky, Christine Derey, 2002

Sitographie

Son site personnel

Sa chaîne YouTube


Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.