Le ciel des déserts est un ciel incroyablement étoilé. Quand tu passes une nuit en bivouac, les yeux fixés dans les étoiles, tu t’interroges sur notre place dans l’univers. Je retrouve encore ces mêmes sensations dans les milieux polaires, ou quand je plonge pour l’équipe Cousteau le long d’un tombant corallien s’évanouissant dans le grand bleu. Entretien pour Terra eco

Tarik

Chekchak

• Ingénieur écologue, biologiste, biomiméticien
• Algérie, France

Biographie

Tarik Chekchak est le directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des Futurs souhaitables et expert associé du cabinet de conseil PIKAIA. Il a été pendant 12 ans directeur « Sciences et Environnement » de l’équipe Cousteau. Ingénieur écologue de formation, il a une formation initiale de biologiste et de spécialiste de la gestion intégrée des milieux naturels, prenant aussi bien en compte les aspects socio-économiques que naturels et culturels. Mais il est également l’un des pionniers en France du biomimétisme, approche visant à stimuler l’émergence d’innovations inspirées de l’observation des systèmes vivants – du niveau intracellulaire à celui de l’ensemble de la biosphère.

Tarik Chekchak est membre fondateur et secrétaire du Comité Française de l’association Biomimicry Europa et à ce titre membre fondateur du Centre Européen d’Excellence en Biomimétisme (CEEBIOS).

Passionné des milieux polaires, il est depuis plus de quinze ans régulièrement chef d’expéditions sur des navires en Arctique comme en Antarctique.

 

Tarik Chekchak est l’un des pionniers en France du biomimétisme, approche visant à stimuler l’émergence d’innovations inspirées de l’observation des systèmes vivants – du niveau intracellulaire à celui de l’ensemble de la biosphère. Le biomimétisme est un accélérateur d’innovations à haute valeur ajoutée en responsabilité sociale et environnementale. Tarik Chekchak enseigne cette discipline au sein de plusieurs écoles d’ingénieurs, de commerce et des formations professionnelles, ainsi qu’à une large audience allant des collectivités aux entreprises.
Au cœur de son approche, cette question : comment passer du développement durable (réduire les impacts négatifs) à l’économie régénératrice (maximiser les impacts positifs) ? Et pour cela, que peut-on apprendre du fonctionnement d’une forêt ou d’un récif de corail ?

Bibliographie et travaux

Essais

  • L’animal est-il l’avenir de l’homme ?, collectif sous la direction de Yolaine de La Bigne, Larousse, 2017

Sitographie

L’Institut des Futurs souhaitables

Le site de Territory Lab

Invité de l’émission Les Savanturiers sur France Inter


Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.