Ma mère s’occupait de tout dans la maison, en plus de son travail au dispensaire. Mon père, qui ne faisait aucun travail ménager, ne l’aidait jamais quand elle demandait de l’aide, voire l’accusait de bâcler les tâches. Mais si ma mère n’avait pas été là, la famille se serait disloquée. Pour nous, elle représentait la liberté, la patience, la tendresse et le sérieux. Le Petit Terroriste

Omar Youssef

Souleimane

■ Romancier, poète, journaliste
■ Syrie, France

Biographie

Omar Youssef Souleimane est né en 1987 à Quoteifa, sur les plateaux du Kalamoune, à une quarantaine de kilomètres au nord de Damas (Syrie). Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique en 2005, il étudie la littérature arabe à l’université de Homs.

Entre 2006 et 2010, il a été correspondant de la presse syrienne et a collaboré avec de nombreux journaux arabes. Il est l’auteur de livres de poésie, dont Je ferme les yeux et j’y vais, prix koweitien Souad Al Sabah en 2010. Ayant participé aux manifestations pacifiques dès mars 2011 à Damas puis à Homs, il a été recherché par les services des renseignements syriens. Afin d’éviter la prison, il est entré dans la clandestinité et est parvenu à quitter son pays. La France, où il vit depuis 2012, lui a accordé l’asile politique.

Il a publié depuis son exil plusieurs recueils de poème bilingues français / arabe, et deux romans en français.

Bibliographie et travaux

Bibliographie

  • Chansons des saisons, poèmes, Syrie, 2006
  • Je ferme les yeux et j’y vais, poèmes, 2010
  • Il ne faut pas qu’ils meurent, poèmes, Liban, Al Ghaoune, 2013
  • La Mort ne séduit pas les ivrognes, poèmes, Paris, L’Oreille du loup, bilingue français / arabe, 2014
  • L’Enfant oublié, Paris, poèmes, Signum, 2016
  • Loin de Damas, Paris, poèmes, Le Temps des cerises, 2016
  • Le Petit Terroriste, récit, Flammarion, 2018 (adapté au théâtre à MC93 Bobigny)
  • Le Dernier Syrien, roman, Flammarion, janvier 2020

Sitographie


Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai

Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - La Marelle est une structure résidente permanente à la Friche la Belle de Mai

Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.