Skip to main content

La première chose que je peux vous dire, c’est mon admiration pour tous ceux qui, mis en position de subalternité et de danger quotidien par des lois xénophobes et des pouvoirs subrepticement ou ouvertement discriminants, réussissent à penser, à agir, à se mobiliser, à faire preuve d’une intelligence stratégique, d’un esprit critique, d’une générosité et d’un esprit de solidarité qui discréditent les systèmes qui les dévalorisent. À ceux que la violence n’intimide pas et qui conservent le sens du collectif. 

 

Christiane

Vollaire

■ Philosophe et chercheure
■ France

Biographie

Christiane Vollaire est philosophe et chercheure associée au Centre de Recherche sur le Travail et le Développement du CNAM, ainsi qu’au LSCP Université Paris7 Denis Diderot ; membre du programme Non-lieux de l’exil (Université de Paris-Nanterre, Institut Convergences-Migrations), et membre de la rédaction de la revue Chimères et fellow de l’Institut Convergence-Migrations.

Elle travaille en philosophie esthétique (artistes contemporains et fonction politique de l’art), en philosophie politique (espace public, migrations, revendications, violences policières) et en philosophie de la médecine (politiques de santé et leurs enjeux sociaux et esthétiques).

Elle a forgé en 2008, puis théorisé en 2017, un concept de la philosophie de terrain à partir duquel elle travaille actuellement.

La collaboration avec Philippe Bazin, associant philosophie de terrain et photographie documentaire critique, a pris forme sur plusieurs terrains politiques : Balkans (1999), Ecosse (2002), Albanie (2007), Pologne (2008), USA (2007-2010), Égypte (2011), Chili (2012), Turquie (2013), Bulgarie (2014), Grèce (2017-2020) ; mais aussi en France, autour des camps du Nord (2016), du mouvement des Gilets jaunes (2019), des solidarités à la frontière du Briançonnais (2021) et des quartiers populaires (2019-2023) ainsi qu’à une projection parlée, Terre brûlée, autour des immolations de l’année 2013 en Bulgarie, entrée dans les collections du Centre National des Arts plastiques.

Leurs travaux communs ont donné lieu à plusieurs articles et publications collectives, parmi lesquelles : L’Urbain par l’image, paru en 2019, dont un chapitre présente leur travail au Chili. Plusieurs expositions ont présenté le travail sur la Pologne, sur Calais, sur la Grèce (à Marseille à la librairie-galerie Zoème, 2023), et sur les quartiers populaires en France (au Centre d’art contemporain de Montreuil).

Ils ont co-organisé, avec l’anthropologue Chowra Makaremi, le séminaire Images et recherche critique. De la documentation au documentaire de janvier 2021 à juin 2022 à l’EHESS.

Bibliographie

  • Pour une philosophie de terrain, 2017, Créaphis, réédition 2024
  • Des Philosophes sur le terrain, (avec Sophie Djigo, Isabelle Delpla et Olivier Razac), Créaphis, 2022
  • Distance ludique, distance critique, (avec Lydia Martin), Loco, 2022
  • Un Archipel des solidarités : Grèce, 2017-2020, Loco, 2020
  • Vider Calais, Château Coquelle à Dunkerque, 2019
  • Le Milieu de nulle part, Créaphis, 2012
  • Humanitaire, le cœur de la guerre, L'Insulaire, 2007

Ouvrages de Christiane Vollaire & Philippe Bazin

  • Un Archipel des solidarités : Grèce, 2017-2020, Loco, 2020
  • Le Milieu de nulle part (sur des demandeurs d’asile en Pologne), Créaphis, 2012