Mes copines ne savent pas prononcer khôl. Ma mère elle, sait le faire. Elle me traite de hmara et me crie khlas après s’être demandé en français ce qu’elle a fait au bon dieu pour mériter une enfant pareille. Ma mère n’est pas française, mais elle fait bonne figure. Elle le fait tellement bien que je suis née plus blanche que blanche, et mes seules preuves du contraire se trouvent au fond de ma gorge.
Extrait du projet en cours

Norah

Benarrosh Orsoni

■ Écrivaine, anthropologue, journaliste
■ France

Biographie

Norah Benarrosh-Orsoni est née à Paris en 1985.

Elle est autrice et documentariste radio. D’abord anthropologue et spécialiste des migrations européennes et de culture matérielle, elle a été chercheuse à l’EHESS avant de se reconvertir dans le documentaire sonore. Elle est membre du collectif de création radiophonique Transmission, installé à Aubervilliers, et a cofondé, en 2016, la revue Panthère Première

L’écriture est depuis toujours au centre de son travail et en 2021, elle intègre le Master de création littéraire de Paris 8 où elle travaille sur plusieurs manuscrits (roman, poèmes, essai). Plus récemment, elle a commencé à explorer les liens qui unissent poésie et oralité, et à imaginer des formes de transmission scénique de ses textes, qui impliquent les corps dans la parole et dans l’écoute.

Travaux (sélection)

Créations radiophoniques

  • Reprendre le maquis, L’expérience, France culture, 57 minutes, 2021
  • Qu’avons-nous fait de la recherche ?, Programme B, Binge Audio, 4x20 minutes, 2021
  • Tout de suite les grands mots, Collectif Transmission, 2020. Prix de la création documentaire au Festival Longueur d’Ondes.
  • Comment devenir lesbienne ?, Collectif Archives LGBTQI, 5x30 minutes, 2020

Livre

  • La Maison double. Lieux, routes et objets d’une migration Rom, Société d’Ethnologie, coll. Études Européennes, 2019

Presse indépendante

  • « Zitelle in Zerga, la tempête des femmes corses face aux violeurs »,  La Revue Dessinée n36, reportage illustré par Agnès Maupré, 2022
  • « Être adopté·e est une identité à part entière. Histoire critique de l’adoption avec Amandine Gay », Panthère Première n4, printemps 2019
  • « Sortir l’histoire LGBTQI du placard. Un projet d’archives au subjectif », Panthère Première n3, automne 2018
  • « Institutrices et contrebandières. Commerce transfrontalier dans la Roumanie post-communiste », Panthère Première no 1, automne 2017 

Haut de page

La Marelle
La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille
Tél. 04 91 05 84 72

Vous avez un compte lecteur ?

La Marelle est une structure résidente permanente de la Friche la Belle de Mai


Soutiens financiers de La Marelle
Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur · Centre National du Livre · Région Sud Provence–Alpes–Côte d’Azur · Ville de Marseille · Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône · La Sofia Action culturelle · Fondation Michalski

© La Marelle 2020 - Conception du site Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Graphisme Alexandre Sauzedde - Développement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Haut de page