LOUISE BELLAMY

L’île carcérale

Avril et mai 2019

Une « nouvelle augmentée » qui raconte l’arrivée d’une malade psychiatrique sur une île volcanique en mer méditerranéenne. Une réflexion autour de l’idée d’enfermement moderne chez la femme, truffée de prétendus documents d’archives.

Louise Bellamy travaille à une “nouvelle augmentée” intitulée “L’île carcérale”, dont le réalisme sera enrichi d’archives créées et récoltées au fil de sa résidence par un travail de recherche aux archives de la ville de Marseille, des entretiens fictifs réalisés suite à de véritables rencontres, des photos prises sur les îles…
 
Ce sera le récit de l’arrivée d’une malade psychiatrique sur une île volcanique en mer méditerranéenne, l’île Fayoum, qui accueille des femmes jugées démentes et inaptes à vivre en société selon un projet créé par un psychanalyste utopiste, le docteur Svevo. Ces femmes tentent de retrouver et de recréer un sens à leur existence au contact d’une nature luxuriante et ont des gardiens attitrés. Tandis que la nouvelle détenue s’acclimate à l’insoumission qui règne sur l’île, le volcan se réveille…
 
Cette nouvelle construira une véritable réflexion autour de l’idée d’enfermement moderne chez la femme, et développera cette thématique sous plusieurs angles. Au-delà du caractère dramatique et des thèmes récurrents tels que la désillusion, la colère, ou la violence, la question de l’affranchissement est abordée au travers de ces conditions de vie primaires et restreintes. Les détenues partagent un même désir de se transcender et trouvent à travers leur incarcération une nouvelle voix d’accès à la liberté. Il y sera aussi question du déterminisme, de l’aliénation moderne au travail, de la passion amoureuse…
 
La publication finale sera truffée de documents prétendument rassemblés par le docteur Svevo. Ce travail sera établi en collaboration avec des invités, dont l’artiste Johan Bonnefoy.

SUIVRE LOUISE BELLAMY À LA MARELLE

Dans la Bibliothèque

de Louise Bellamy

La première chose que je peux vous dire…

Le Carnet de résidence de Louise Bellamy

 

Louise Bellamy

Autrice, journaliste, rédactrice
France

 

Louise Bellamy (pour site) © D.R.

Louise Bellamy est née à Caen en 1989. Diplômée d’un Master en philosophie suivi en Italie, à Paris la Sorbonne et à l’Université Libre de Bruxelles, elle a réalisé dans le cadre de ces études, des travaux de recherche en philosophie contemporaine portant sur l’érotisme féminin, grâce à des lectures poussées des œuvres de Simone de Beauvoir, de Soren Kierkegaard et de Milan Kundera.

Plus tard, elle a effectué un Master en géographie des cultures alimentaires, durant lequel elle a bénéficié d’une bourse de recherche de la part de la Maison de la Recherche, afin de réaliser un travail pluridisciplinaire sur la question et le rôle de la couleur dans l’alimentation en Occident. Ce travail de géographie culturelle, ouvert à l’histoire des arts, lui a notamment permis par la suite de contribuer à l’élaboration d’un beau livre gourmand en collaboration avec le critique culinaire François Simon.

Elle rédige son premier roman à 23 ans, lequel s’inspire d’une expérience de vie tumultueuse à Bruxelles et met en scène une jeunesse européenne traversée par des questionnements sur le nihilisme et les addictions.

Louise Bellamy s’est ensuite égarée quelques temps dans le monde du travail, où elle a vécu la pénibilité du travail de l’intérieur « en écoutant des débats passionnés, grandiloquents, tumultueux, soporifiques, confondants, incompréhensibles, stériles, et essuyé en tant que jeune femme métisse évoluant dans des sphères dévolues au pouvoir masculin blanc, des remarques “pleines de finesse” relatives à son âge, son sexe, et sa couleur de peau… » Sidérée, déprimée puis révoltée par cette expérience du travail en entreprise, elle rêve de devenir, grâce à ses prochains ouvrages, « une sorte de Don Quichotte du monde du travail. »

 

Publications

Les Racines de l’Addiction, Hugues Facorat Éditions, 2017

Sitographie

Son  profil Facebook

Le site de Johan Bonnefoy