Lectures lumineuses

Ateliers jeunesse de Antonia Harding Shackelford

Avec l’AP-HM Hôpitaux de Marseille

Un dispositif d’ateliers en milieu hospitalier, mené par Antonia Harding Shackelford, en partenariat avec l’AP-HM, Assistance publique Hôpitaux de Marseille, en faveur des enfants malades. [Pas d’accès public]

Les objectifs de ces « Lectures lumineuses » sont multiples : enrichir l’imaginaire et la créativité des enfants à travers la pratique artistique, renforcer la confiance en soi, la capacité à se questionner et à s’exprimer, développer le travail collectif, le partage et les échanges entre participants, faire découvrir des ouvrages qui sollicitent l’imagination et l’esprit critique du jeune lecteur… Pour ce faire, plusieurs techniques sont mises en œuvre : expérimenter des techniques pour tacher et colorier le papier, utiliser la technique du collage pour réaliser des images à partir des papiers créés (découpage et assemblage, place du hasard, contraste de formes et couleurs), jouer avec la lumière et l’ombre avec un dispositif très simple…

Antonia Harding Shackelford

 

Diplômée en arts à l’Université de Bologne, Antonia Harding Shackelford poursuit ses études à Londres dans le domaine de la littérature jeunesse. Elle s’occupe depuis vingt ans de transmission de l’art aux enfants via les livres jeunesse. Au coeur de son travail l’éveil de la créativité et de l’imaginaire chez le jeune public. En 2006 elle crée l’association La Forêt en papier

 

Déroulement
Ce projet se construit avec et pour les enfants.

Les séances d’ateliers sont accompagnées par des petits moments de lecture afin d’inspirer et nourrir le travail de création. Selon les contextes et les participants, les moments de lecture peuvent précéder, terminer ou juste rythmer le déroulement de l’atelier.
L’atelier est organisé en trois moments, mais les enfants peuvent facilement arriver à leur convenance et prendre l’atelier en cours de route.

1) un premier moment plus expérimental de préparation de papiers colorés avec différentes techniques : encre, pastel gras et aquarelle. Chaque jour une technique différente explorée. Il s’agit d’expérimenter une technique pour la découvrir, s’étonner, prendre du plaisir au-delà de la création.

2) un deuxième moment de création où le fil conducteur est le thème « L’hôpital de mes rêves ». Nous proposons à chaque enfant de choisir des papiers colorés et de commencer à réaliser des images à travers la technique du collage. Les images réalisées sont collées sur un petit livre accordéon.
Afin de déclencher l’imagination des participants, des suggestions peuvent être proposées à chaque séance.

3) un troisième moment clos l’atelier. Il s’agit de faire vivre les images réalisées avec un jeux d’ombre et lumière. En effet, les petits livres déployés peuvent être facilement projetés sur un mur grâce à une lampe de poche. Le mur devient ainsi un espace de théâtre d’ombre à animer avec des simples personnages en papier déplaçables. Entre ombre et lumière, des histoires plus structurées font leur apparition. Elles peuvent être retranscrites pour les enfants.

Les enfants peuvent repartir avec leur création qui sera rangée dans une petite couverture, comme un petit ouvrage, avec un titre et le nom de l’auteur. Les enfants plus enthousiastes réalisent à chaque fois un élément pour une œuvre collective à exposer à la fin du projet. Des photos peuvent aussi être prises pendant les ateliers en faisant en respectant les droits sur l’images.

 

Exposition

Une exposition est proposée en fin de cycle. Difficile de prévoir à l’avance l’étape de l’exposition, mais a priori elle comprendrait :

  • une œuvre collective interactive

  • des photos de l’atelier

  • des textes retranscrits

 
Calendrier
• De septembre 2019 à octobre 2019.
Hôpital de la Timone.
 
 
 
Dans le cadre du cycle L’Hôpital de mes rêves

Depuis 2017, La Marelle s’associe à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) pour mener des ateliers de pratique artistique en direction des enfants hospitalisés (La Timone, Hôpital Nord, Hôpital Salvator…) Pour sensibiliser les enfants à la littérature jeunesse, l’illustration et l’écriture, développer leur imaginaire et proposer un moment de découverte, de partage et de plaisir.

Ces interventions consistent en des séries d’ateliers menés sur plusieurs mois.