L’écrivain au cœur d’un territoire

Expertise, accompagnement, mutualisation

Imaginer en partenariat une résidence d’écrivain comme axe principal d’un projet culturel pour de nouveaux modes de relation avec les publics.

La Marelle, si elle accueille essentiellement des résidences de création, fondées sur un projet d’auteur sans « contrepartie », organise aussi des résidences dites « d’animation » ou de « projet partagé ».
 
La résidence « d’animation » s’inscrit le plus souvent dans le cadre d’un projet d’éducation artistique et/ou culturelle, mais peut aussi viser à un but social, patrimonial, historique… Elle s’inscrit dans un territoire déterminé, crée des liens avec un public spécifique, et s’appuie sur des formes d’intervention variées, souvent participatives. Le processus peut être très différent d’un projet à l’autre, mais la plupart du temps le déroulement de la résidence est conçu conjointement par les organisateurs et l’auteur, parfois même directement par l’auteur et le public concerné,
 
La résidence de « projet partagé » mêle le projet littéraire personnel de l’auteur avec des actions sur le territoire, de type rencontres, ateliers ou actions de méditions, et pour laquelle un pourcentage de temps bien déterminé est réservé à la part « création » tandis qu’un autre est réservé aux actions culturelles ou littéraires.

Ces résidences spécifiques, qui placent l’écrivain au cœur d’une cité, d’une zone périurbaine ou d’un territoire rural auteur, permettent d’imaginer de nouveaux modes de relation avec les publics, tout en s’interrogeant sur les modalités de la création dans le champ littéraire. Elles sont toujours, pour La Marelle, le fruit d’un partenariat poussé avec les structures qui souhaitent mener un travail avec un auteur sur un temps long.

Contact et informations : La Marelle
 
 
Quelques exemples récents
 
Rencontre professionnelle des lieux d’accueil d’auteurs (septembre 2018)
Ciclic et la Fondation du doute (Blois, 41) proposent une rencontre professionnelle à destination des lieux de la région Centre-Val de Loire qui ont accueilli, accueillent ou désirent inviter des auteurs pour des projets artistiques et culturels. Elle vise à instaurer un temps d’échange et de partage régulier entre Ciclic et ses partenaires de la vie littéraire régionale.
 
Carnets de l’Est (printemps 2017) résidence de l’auteur de BD Clément Baloup dans la Vallée de l’Huveaune à Marseille, en partenariat avec les associations Rives & Culture, la CLCV de la cité Michelis, le Centre social de La Rouguière-Libérateurs, le Centre social d’Air Bel.