Laurence Tardieu & Camille Laurens

Vendredi 18 janvier 2013, 18h30 – Bibliothèque départementale, 20 rue Mirès, Marseille 3e

Rencontre lecture (ancienne formule « Écrivains en dialogue »)

Laurence Tardieu et Camille Laurens : une certaine manière, en écriture, de dire la difficulté à partager ses propres épreuves avec d’autres personnes ; d’évoquer la peur de basculer dans les gouffres qui peuvent sans prévenir s’ouvrir devant soi ; la crainte de vivre avec toujours des désirs inassouvis…
« Écrivains en dialogue », un cycle coproduit par la BDP et La Marelle

 

 

Tardieu-Laurens © DRLe cycle Ecrivains en dialogue propose une rencontre avec un auteur accompagnée d’une grande lecture, d’une projection vidéo, d’un moment musical, ou de toute autre forme artistique… Chaque rendez-vous est animé par Pascal Jourdana et est suivi d’un échange avec le public. Un cycle coproduit avec la BDP des Bouches-du-Rhône, en partenariat avec Libraires à Marseille.

 

Née à Marseille en 1972, Laurence Tardieu s’est d’abord orientée vers des études de commerces. Ce n’est que plus tard que l’écriture s’est peu à peu imposée. Aujourd’hui, elle est auteure de six ouvrages parus aux éditions Arléa et Stock. Elle a obtenu plusieurs prix prestigieux.
Laurence Tardieu écrit et tisse ses romans dans un univers intimiste où elle laisse une large place aux émotions et aux sentiments. Son dernier ouvrage, La Confusion des peines, est un roman qui se confronte à son histoire peersonnelle, puisqu’elle y raconte l’arrestation et la condamnation de son père ainsi que le décès de sa mère. Un récit d’une grande sensibilité qui met son père face à sa responsabilité, pour l’obliger à tomber le masque et répondre à l’amour de sa fille. 

Camille Laurens, de son vrai nom Laurence Ruel, est née à Dijon en 1957. Elle est l’auteure d’une quinzaine de romans parus depuis 1991. Alors qu’elle est lancée dans l’écriture de fiction, le drame de la perte d’un enfant survenu en 1994 la pousse à l’autofiction (Philippe, P.O.L) et elle va entamer un travail sur l’Humain et son rapport à lui-même, à ses envies, à ses désirs, et son œuvre prend une tournure plus sensible et douloureuse. En 2000, elle a obtenu pour Dans ces bras-là le prix Femina et le prix Renaudot des lycéens.

En plus d’avoir des thèmes en commun, comme celui de la douleur et du désarroi face à la perte d’un être cher (Puisque rien ne dure de Laurence Tardieu, Philippe de Camille Laurens), il y a une incontestable parenté de ton et d’univers dans les livres de ces deux romancières. Une certaine manière, en écriture, de dire la difficulté à partager ses propres épreuves avec d’autres personnes ; d’évoquer la peur de basculer dans les gouffres qui peuvent sans prévenir s’ouvrir devant soi ; la crainte de vivre avec toujours des désirs inassouvis… Un jeu permanent entre la fiction et la réalité, parfois autobiographique, une envie de briser les silences, de faire tomber les masques.

Pendant cette rencontre, Laurence Tardieu et Camille Laurens lisent des extraits, choisis par elles-mêmes, de leurs ouvrages.

 

Avec la librairie L’Attrape Mots

Rencontre gratuite et libre d’accès. Renseignement et réservation possible au 04 13 31 82 00

 

Pour aller plus loin
________________________________

Laurence Tardieu chez Stock

Laurence Tardieu chez Arléa

Camille Laurens chez Gallimard

Camille Laurens sur Wikipedia