Frontière

MINNA SIF

Une résidence de création et de médiation au lycée Saint-Exupéry, dans les Quartiers Nord de Marseille.
« Résidence en lycée »
De l’automne 2018 au printemps 2019

« Je souhaite mener au lycée Saint-Exupéry un projet sur la notion de frontière, en réinterrogeant notre recherche de lien social au fil des mots. Je propose aux élèves d’entrer en poésie à partir de formes d’écritures urbaines, en animant des ateliers d’écriture rap.
 
Le cœur déclamatoire de la ville est aux marges de la cité, tout à fait au nord. Sa frontière en est le verbe poétique et subversif. Il n’est que d’écouter Soprano, Alonzo, IAM, la Fonky Family et d’autres encore qui ont élevé le rap marseillais au rang de culte. Au fond, Marseille serait-elle coupée en deux ? Une ville au nord rappe ses désillusions aux rythmes du hip-hop. Une ville au nord gangrenée par la violence, la pauvreté, les rénovations urbaines interminables et mal concertées, mais une ville entrée définitivement en poésie protestataire. Tchatche hallucinante, langue en transe qui convoque le verbe au cœur du monde. Au fond c’est cela qui unit, qui repousse les frontières. La possibilité de dire, pour apprendre à s’exprimer, à appartenir, à trouver la possibilité de faire lien. Les élèves s’interrogeront sur la question de la citoyenneté et de sa place dans la cité et le lycée. Ils s’interrogeront aussi sur le regard que l’on porte sur les quartiers nord.
 
La question du rôle de la prise de la parole et de l’écriture sera au cœur de ces réflexions : l’écriture étant une parole publique, et une forme d’engagement, son potentiel subversif au cœur de la cité sera exploré. »
 
Minna Sif

 

 

Pour répondre à de nombreuses sollicitations d’établissements scolaires de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, La Marelle développe une action d’accompagnement de résidences en direction des lycées. Chaque auteur·trice sera présent·e au sein d’un lycée ou collège (avec logement sur place possible si celui-ci dispose d’un internat), et établira un projet co-construit avec l’établissement, tout en poursuivant un travail personnel. L’objectif de la résidence est de susciter un échange, aussi bien avec les élèves qu’avec l’ensemble de “l’univers scolaire », autour du projet lui-même, la place de la littérature et de l’écrit, mais aussi sur des questions professionnelles liées au monde du livre. La résidence comprend un temps de création, des temps de rencontres, des ateliers de travail et d’échanges, et enfin des temps de restitution au sein du lycée concerné mais aussi hors-les-murs. L’objectif de cette résidence est de sensibiliser élèves, corps enseignant, parents d’élèves, personnel du lycée autour d’un même projet. 

Ce dispositif spécifique de résidence en lycée permet, autant que faire se peut, à chaque auteur·trice de participer à la vie de l’établissement scolaire en y étant « en immersion » plusieurs semaines. Il se construit en partage (résident·e, lycée, La Marelle) en fonction des envies, des possibilités et des attentes des enseignant·e·s mais aussi des lycéen·ne·s. Les créations des participant·e·s seront publiées dans la revue de La Marelle, de même qu’un texte de l’auteur·e. Même si cette action s’inscrit dans un dispositif d’éducation artistique et culturelle (EAC), la durée totale de résidence permet d’en faire aussi une vraie résidence de création, chaque auteur·trice menant, durant cette même période, un projet personnel.

PROLONGEMENTS

La bibliothèque permanente (en attente)

UnLivreParJour sur Twitter

Minna Sif

Romancière, novelliste
France
Minna Sif
Sitographie

Marseille, capitale d’une autre culture, article paru dans Libération, 2013 

Sa page Facebook

Minna Sif est née à Propriano en Corse. Arrivée à Marseille en 1973, elle quitte la ville en 1986 pour Paris. Après quelques années dans la capitale, elle revient vivre à Marseille où elle écrit et anime régulièrement des ateliers d’écriture.
 
Elle a été lauréate de la Villa Marguerite Yourcenar en 2010.
Parutions (sélection) 

– « La mule rouge » in Marseille noir, collectif, nouvelles, Asphalte, 2014

– Massalia Blues, roman, Alma, 2013

– Une enfance corse, collectif, nouvelles, éditions Bleu Autour / Colonna, 2010

– Méchamment berbère, roman, Ramsay, 1997 et J’ai lu « Nouvelle Génération », 2001