Justin Torres

Écrivain

États-Unis

Né en 1981 dans l’État de New York, Justin Torres a publié des textes dans la revue Granta et dans le New Yorker.

Vie animale (Éditions de l’Olivier, 2012), véritable révélation littéraire aux États-Unis, est son premier roman.

Quand on était frères, quand on était tous les trois ensemble, un jour on a formé une femme. On est montés sur les épaules l’un de l’autre et on s’est enveloppés dans le long manteau d’hiver de Ma. Manny faisait les jambes, Joel le torse et moi, comme j’étais le plus léger, la tête. On a utilisé une échelle pour pas tomber, mais les genoux de Manny ont ployé sous le poids, alors on a dû rester couchés par terre. On était une femme déchue incapable de se relever, une femme impuissante coincée sur le dos. Quand on était frères, on était mousquetaires…

Elliptique, sensuel, aigu, Vie animale s’impose d’emblée par sa tonalité incisive et mélancolique. Par sa façon neuve, poétique et crue de parler de l’enfance et de la fratrie, par le traitement singulier que le jeune auteur impose au motif romanesque pourtant ressassé de la famille, de l’apprentissage et de l’individuation – avec ce que cela induit de désarroi et de violence, de sentiment de perte et de solitude. (Nathalie Crom, Télérama)

 

JUSTIN TORRES À LA MARELLE

> Sa résidence