Jour J-7

Guillaume à la pause.

 

Nous entrons dans le vif du sujet. Guillaume est concentré sur ses sons et ses machines, le texte prend corps dans l’espace, nous avons présenté l’espace à Pascal, Fanny et Émilie. La Friche vit un moment extraordinaire, les ouvriers travaillent quasi 24h/24h, tout doit être prêt pour le 12, nous travaillons dans le Petit Théâtre au milieu des bruits du chantier, sentir cette urgence. Urgence présente dans tout Marseille, il se passe ici quelque chose de grandiose. Pour nous, la fierté de participer au premier Made in Friche, « d’en être » avec La Marelle.