Jour 2. Malmousque

À faire la planche dans les vagues, on prend des gouttes dans les yeux.

À faire la
planche dans les
vagues, on prend
des gouttes
dans
les yeux.
Ainsi les cils les attrapent
et à bien y mater paupières mi-closes ça fait tout pareil que les boules en verre qu’on achète
pas grand chose sur un trottoir
et dans lesquels souvent on
enferme les
Notre-Dames.
Celle de-la-Garde
nous regarde.
Alors juste
avant qu’elle ne
s’écroule, on la met
dans nos pupilles
et on repart. En crawl.

 

 

Suivre tout le fil Instagram de Marin Fouqué et Safia Bahmed-Schwartz