Jour 1. Arrivée

D’abord, il y a les rails. Sillons de fer jusque la gare. Ensuite, il y a le quartier. Les valises et le taxi ; les enfants et le ballon ; les vieux et la chaleur.

D’abord, il y a les rails. Sillons de fer jusque la gare. Ensuite, il y a le quartier. Les valises et le taxi ; les enfants et le ballon ; les vieux et la chaleur. Et de nouveaux les rails. Depuis la terrasse, cathéters dans le ciel. Une balançoire, des yeux de chats, les échos de rires d’un groupe de jeunes, sereins, tranquilles : ils ont bousculé le verbe de l’autre côté de la voie ferrée. À mesure des parts de pizzas de Chez Charlie englouties, le soleil se couche par tranche, laissant ça et là dans l’azur un peu de sauce piquante. Safia referme la boîte. Je tire sur mon clope. C’est bon, nous sommes arrivés, à La Marelle.

 

Suivre tout le fil Instagram de Marin Fouqué et Safia Bahmed-Schwartz