Madagascar, la stupeur

Jean-Luc Raharimanana & Pascal Grimaud

Résidence du 20 au 25 juin 2015

L’écrivain malgache Jean-Luc Raharimanana et le photographe marseillais Pascal Grimaud entament un projet qui les amènera à effectuer un voyage commun à Madagascar et un temps de travail croisé entre Marseille et Antananarivo.
[Texte & photo]

Le projet de résidence

Le photographe Pascal Grimaud a par deux fois demandé à l’écrivain Jean-Luc Raharimanana de lui écrire des textes pour ses ouvrages, Le Bateau Ivre : histoires en terres malgaches (Images en Manœuvres, 2004) et Maiden Africa (Trans Photographic Press, 2009), les mots de l’auteur malgache complétant à merveille l’univers visuel du photographe marseillais.

Cette fois, ils entament un projet plus ample et plus long, en imaginant un voyage commun à Madagascar et un temps de travail croisé entre Marseille et Antananarivo.

Avec un mot commun quand ils regardent Madagascar aujourd’hui, et une réaction partagée : la stupeur.