Hyam Yared à Martigues

Ven. 22 nov. 18h30 – Médiath. Louis-Aragon, quai des Anglais

Rencontre-lecture. Avec la librairie L’Alinéa

Écrivain libanaise de langue française, auteur de plusieurs recueils de poésie, elle a écrit trois romans, « L’Armoire des ombres », « Sous la tonnelle » et « La Malédiction », dans lesquels elle ausculte l’histoire et la société libanaise contemporaine. Rencontre-lecture dans le cadre du cycle « Entre les lignes ».

 

Des femmes de caractère écrivent…

 

Hyam Yared est née en 1975 à Beyrouth où elle vit avec ses trois filles.
Poète et nouvelliste, elle a publié trois recueils de poésie qui lui ont valu plusieurs prix et de nombreuses invitations dans des festivals de poésie, notamment au Canada, au Portugal, au Mexique et en Suède.
Son premier roman L’Armoire des ombres (Sabine Wespieser éditeur) a été publié en 2006. Sous la tonnelle est paru en octobre 2009, toujours chez Sabine Wespieser éditeur. Son troisième livre, La Malédiction  aux Éditions des Équateurs en 2012.

La Malédiction – Qu’est que la malédiction pour une femme ? De vivre dans un monde marqué par la domination de la virilité et la transmission des valeurs masculines. Hala – qui signifie la beauté – est une jeune femme libanaise née dans les années 1970. Elle vit à Beyrouth, entre culture arabe et occidentale. Elle reçoit une éducation dans une école catholique et doit subir le rigorisme de sa mère qui la persécute : ses fréquentations, sa gourmandise, sa sensualité, son poids. Hala s’éveille aux plaisirs, découvre son corps et surtout qu’elle est une femme c’est-à-dire un être sans sexe proéminent. Elle va devoir conquérir sa féminité dans un pays où les femmes sont soumises à la puissance des hommes, à la domination de la religion et à la dévoration des mères. Dans un pays menacé par l’invasion de la Syrie, Hala doit se battre jusqu’au meurtre pour se libérer et simplement respirer.
Dans un style volcanique et avec un humour satirique, Hyam Yared raconte l’histoire terriblement vraie de Hala, une héroïne d’aujourd’hui au cœur d’une tragédie antique. Hala n’est pas une seulement une femme vivant dans un pays arabe, c’est une femme universelle, une Antigone sacrifiée au nom de l’ordre de la société masculine.

 

Rencontre animée par Pascal Jourdana – Entrée libre
Suivie d’une séance de signature, avec la librairie L’Alinéa

 

 

Pour aller plus loin
_______________________________