HÉLÈNA VILLOVITCH

Petites et grandes irrévérences

Juillet/août 2020

Deux projets d’écriture pour cette résidence. L’un mêlant textes et dessins réalisés par l’autrice elle-même pour un roman drôle et un peu irrévérencieux. L’autre s’attachant à rechercher une nouvelle manière d’aborder la forme journalistique de l’entretien, débarrassée de ses convenances.

Projet A – Et si on mangeait les Legrand ?

Hélèna Villovitch met la dernière main à ce livre dans lequel, pour la première fois, elle effectue elle-même les dessins, chose dont elle avait envie depuis très longtemps.

« Mon idée consiste à faire un roman pour la jeunesse, mais aussi pour tout le monde, pour tous les âges. Je voudrais que Et si on mangeait les Legrand ? soit un peu sur le modèle des Histoires comme ça*, de Rudyard Kipling (peut-être pas tout à fait aussi génial, mais…), c’est-à-dire une série d’histoires où le dessin est très important, et qu’on y trouve une relation étroite entre le texte et les illustrations, avec parfois de très longues légendes humoristiques.
C’est un livre horrible, qui fera rire et qui fera peur. Il y a 7 personnages principaux, mi-humains et mi-animaux. Et il y a aussi les Legrand, qui représentent les autres, les voisins, les étrangers, ceux qui font peur et qu’on croit pouvoir dédaigner… alors qu’ils sont plutôt cool et au moins aussi intelligents que nos héros, voire beaucoup plus ! Chaque chapitre est une nouvelle histoire, avec les mêmes personnages. On essaye différents systèmes de société et aucun ne fonctionne. Généralement, tout le monde meurt à la fin, mais ce n’est pas grave car on ressuscite au début du chapitre suivant.
On parle de cannibalisme, de capitalisme, de communisme, de loterie, de surveillance, et de plein d’autres trucs. »

Hélèna Villovitch

*  Le livre pour enfants Just So Stories (Histoires comme ça), rassemble une série de contes dans lesquels Rudyard Kipling raconte avec humour comment des animaux ont acquis leurs traits caractéristiques (le léopard ses taches, l’éléphant sa trompe, etc.), le tout illustré de dessins aux légendes savoureuses.

 

Projet B – Libres entretiens

Hélèna Villovitch a longtemps pratiqué, principalement pour le magazine Elle, le métier de journalisme, qu’elle a abandonné sans regret. Sauf pour une de ses composantes, la réalisation d’entretiens, principalement avec des écrivains et artistes, mais aussi avec des personnes anonymes dont elle a raconté les histoires. Elle a adoré cette partie-là, rencontrer les gens, raconter. Elle aimerait bien s’y remettre, mais sans les contraintes et les codes de cette forme, s’inspirant en partie du recueil d’articles et d’essais All Ears (1997), du sulfureux écrivain américain Dennis Cooper (À l’écoute, traduction Stéphane Trieulet, Balland, coll. « Le Rayon », 2001).

Interroger les gens, raconter cette rencontre, mettre en récit des propos, le tout dans un exercice de liberté absolue : telle est l’ambition.

 

SUIVRE HÉLÈNA VILLOVITCH À LA MARELLE

Dans sa Bibliothèque

La première chose que je peux vous dire…

Le Carnet de résidence d’Hélèna Villovitch

Hélèna Villovitch

Écrivaine, réalisatrice, journaliste
France

Hélèna Villovitch © Francesca Mantovani/Gallimard
Hélèna Villovitch est née en 1963. Elle est autrice de livres et de films. Après le bac, elle étudie à l’École Boulle, dans la section architecture intérieure. Elle travaille successivement comme graphiste et maquettiste, puis journaliste, rédactrice et éditrice dans la presse. Depuis 1998 et son premier roman Je pense à toi tous les jours, elle a écrit quinze livres dont plusieurs pour la jeunesse. Son dernier recueil de nouvelles, Pour en finir avec mon sofa, fait suite à l’écriture et la réalisation d’un long-métrage, Sofa. Le dessin est une pratique qu’elle n’a jamais abandonnée, même si l’écriture est passée au premier plan. Avec aussi des incursions dans l’art et les lectures/performances, Hélèna Villovitch s’engage sans cesse dans de nouvelles expériences dont l’écriture est le matériau.

 

Bibliographie

Romans Jeunesse
  • Mona Lisa et moi, L’École des loisirs, 2008
  • À la fraise, L’École des loisirs, 2009
  • Ferdinand et ses micropouvoirs, L’École des loisirs, 2011
  • Les nouveaux micropouvoirs de Ferdinand, L’École des loisirs, 2012 F comme Ferdinand, L’École des loisirs, 2013
  • Le village des monstres, Bayard Jeunesse, 2018
Littérature adultes
  • Je pense à toi tous les jours, Éditions de l’Olivier, 1998 et Points (Seuil), 200
  • Pat, Dave et moi, Éditions de l’Olivier, 2000
  • Petites soupes froides, Éditions de l’Olivier, 2003
  • Dans la vraie vie, Éditions de l’Olivier, 2005
  • La maison rectangulaire, en collaboration avec Hendrik Hegray, Éditions Estuaire, 2005
  • L’immobilier, Éditions Verticales, 2013
  • Pour en finir avec mon sofa, Éditions Verticales, 2018
Cinéma (sélection)
  • 10 ans de projections et de performances avec le groupe Molokino entre 1990 et 2000
  • Le plus petit appartement de Paris, DCP, 15 min, 2014
  • Sofa, DCP, 1 h 14, 2017
Expositions
  • À ma place, exposition personnelle, Galerie éof (Paris) 2003
  • Inhabitable, exposition collective, L’Espace d’en Bas (Paris), 2011
  • Lignes de Vie, exposition collective, MacVal (Vitry), 2019

 

Sitographie