Histoires vraies de la Méditerranée

François Beaune

Résidence du 17 février au 1er mai et du 6 juin au 15 juillet 2011

Collecteur d’histoires, François Beaune a développé durant sa résidence à La Marelle un projet qu’il avait entamé durant les années précédentes, en lui faisant changer radicalement d’échelle. C’est ainsi qu’il a conçu et préparé les « Histoires vraies de Méditerranée » qui prendront toute leur ampleur en 2013 pour Marseille-Provence 2013, Capitale de la Culture.

Projet de résidence

En 2000, Paul Auster lance un grand appel à la radio et reçoit par courrier environ 4 000 histoires vraies d’Américains qu’il lit chaque semaine sur une radio nationale. Il en édite 172 sous le titre True Tales of American life (publié en français sous le titre Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine, Actes Sud).

Comme un écho à ces histoires, et après en avoir expérimenté le principe dans différents lieux (à Paris avec le quotidien Libération, à Manosque aux festival littéraire LesCorrespondances…), François Beaune propose d’entreprendre un voyage autour de la Méditerranée à la rencontre des gens, afin de collecter au micro, à l’image et à l’écrit des histoires vraies qui formeront, par leur diversité, un portrait complexe et impressionniste de cet espace en ce début de siècle.

L’historien et anthropologue Jean-Pierre Vernant affirmait que les problèmes de la condition humaine, avant même la philosophie grecque, ont été abordés « par des petites histoires marrantes et dramatiques ». Quelles sont aujourd’hui ces « petites histoires marrantes et dramatiques », ordinaires et singulières, qui nous servent de mythologie et nourrissent nos vies ? François Beaune ne tient pas à « sauvegarder », « mettre en conserve », la mémoire méditerranéenne, mais au contraire à proposer de la matière première neuve, pour voir et penser le monde d’aujourd’hui. Cela fait un certain temps qu’il collecte des histoires vraies : petites annonces publiées dans les journaux, accrochées à la caisse du commerce du coin, rendez-vous anonyme donné à la terrasse d’un café… Tout moyen est bon pour provoquer des rencontres et écouter des histoires.

2011

2011 est la période de conception et de montage du périple autour de la Méditerranée, ainsi que de la récolte d’histoires vraies à Marseille et en Provence.  C’est aussi une période de rencontres publiques pour expliquer le projet. François Beaune finalise en même temps d’autres travaux d’écriture, entre autre son deuxième roman, Un ange noir (Verticales, 2011), pour être totalement disponible sur les deux années à suivre afin de réaliser son grand projet.

2012

Dans le cadre de Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la culture, le projet prend de l’ampleur avec le voyage et la grande collecte d’histoires vraies. François Beaune parcourt la Méditerranée pour récolter cette « matière première », parallèlement un site Internet dédié où chacun peut déposer une histoire sous forme écrite, sonore ou vidéo. Pour ce tour de la Méditerranée, Marseille et treize villes portuaires du bassin ont été retenues : Barcelone (Espagne), Tanger (Maroc), Alger (Algérie), Tunis (Tunisie), Benghazi (Libye), Alexandrie (Égypte), Haïfa (Israël) / Ramallah (Palestine), Beyrouth (Liban), Lattaquié (Syrie), Izmir (Turquie), Athènes (Grèce), Palerme (Italie), en raison de leur importance et en tant que lieux de croisement de populations, de brassage culturel et de migration. Il s’agit pour François Beaune de fluctuer dans un espace géographique international en choisissant des villes qui, tout comme Marseille, sont des observatoires vivants remarquables sans être forcément les capitales de leur pays.

2013

L’année de la restitution et du partage avec le grand public, sous différentes formes :
> conception d’un site web multilingue et interactif.
> participation à un festival littéraire autour des écriture du réel avec une série de lectures et de rencontres d’écrivains méditerranéens
> réalisation de pièces radiophoniques coproduites par ARTE radio et Radio Grenouille
> édition d’un livre (La Lune dans le puits, Verticales/Gallimard)

Et après

François Beaune continue de récolter des histoires et de diffuser son propos. 

 

Rencontres publiques

François Beaune a effectué un certain nombre d’activités et d’actions publiques, parmi lesquelles :

> « Brigades d’amateurs » aux Grandes Tables de la Friche : un « dîner de contes » façon auvergnate !
> atelier découpage de « faits divers »
> intervention à Fête du Livre de la Canebière et au festival ActOral
> rencontre pendant le festival CoLibriS avec Patricia Melo (sur son invitation) à la Bibliothèque départementale, à Marseille, le 7 avril 2011, dans la cadre du cycle « Écrivains en dialogue »
> invitation au Festival du livre d’Alger en avril 2011, sur invitation de Sofiane Hadjadj (Barzakh)
> participation à la Semaine de la presse à Manosque en mars 2011
> nombreuses rencontres officielles, avec des auteurs locaux ou invités par La Marelle, et des habitants du quartier Belle de Mai

Sans compter les très nombreuses rencontres, veillées, actions culturelles, etc. postérieures à cette résidence.

 

Producteurs, partenaires et personnes ressources

La résidence a été portée par La Marelle, avec un soutien financier du Conseil Général des Bouches-du-Rhône pour deux mois de résidence (dispositif départemental de résidences d’auteurs).

Le projet des « Histoires vraies de la Méditerranée » est une coproduction Marseille-Provence 2013 et la Friche la Belle de Mai (Marseille/France), avec le soutien de l’Institut français / Ministère des Affaires étrangères et européennes, de la Ville de Marseille, d’ARTE radio et de La Marelle.

Le livre issu de cette résidence et de ce projet, La Lune dans le puits, est publié par les éditions Verticales/Gallimard en septembre 2013.

Avec l’aide précieuse de : Fabienne Pavia (responsable éditoriale plateforme web),  Guillaume Bourgain (chef de projet Marseille-Provence 2013), Sophie Lemaire (attachée de production, Système Friche Théâtre).