Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet Événement est passé

Méditerranée et exil aujourd’hui

mercredi 2 avril 2014, 16h30 à 18h00

| Gratuit

La Méditerranée est un espace complexe d’échanges d’hommes et de marchandises entre les côtes qui la bordent, un espace composé, pour reprendre Fernand Braudel, de deux « scènes » : les péninsules et les mers.

Sur ces scènes, en fonction des périodes, se jouent des exils, partant aussi bien des pays méditerranéens eux-mêmes que d’autres pays du monde : il y a l’exil de celui qui est expulsé de sa patrie, qui fuit la guerre ou la misère.

La ville d’exil peut être un lieu de refuge et/ou d’hostilité, un lieu de mémoire par substitution, ou encore devenir un lieu imaginaire. Et la violence y est-elle toujours associée telle une violence d’arrachement et de transplantation ?

Dans les villes méditerranéennes, comment s’exprime la violence de l’exil, notamment dans l’écriture ? Y a-t-il une esthétique de la violence propre à l’exil ?

L’ouvrage Exil et Méditerranée aujourd’hui est l’occasion de creuser ces pistes de réflexion autour de l’articulation entre ville, exil, violence et culture à partir de l’espace méditerranéen au tournant du XXIe siècle, en faisant se croiser recherches universitaires et visions propres à des écrivains tel que : Assia Djebar, Malika Mokkedem, Mohammed Dib, Tahar Ben Jelloun, Wajdi Mouhawad, Cervantès, Milan Kundera, Carlos Fuentes, Roberto Bolaño, Javier Cercas, et l’évocation des villes d’Oran, d’Alger, Marrakech, Naples,  Marseille, Mogador, Mexico.

Michel Gironde est docteur en littérature générale et comparée de l’Université Paris III Sorbonne nouvelle, membre du groupe de recherche RETINA International – Recherches Esthétiques & Théoriques sur les Images Nouvelles & Anciennes. Auteur de « Carlos Fuentes entre hispanité et américanité », il a dirigé auparavant une recherche sur la violence dans l’art et dans la littérature « Les mémoires de la violence : littérature, peinture, photographie, cinéma ».
Il est le directeur de publication de ce  livre, issu des rencontres intitulées « Villes méditerranéennes et exil au tournant du XXIe siècle » à la Maison de la Région, Marseille, organisées en partenariat avec La Marelle les 19 et 20 octobre 2012.

Virginie Ruiz, agrégée d’espagnol, est docteur en Études hispano-américaines, membre du laboratoire de recherche du CAER, Aix-marseille Université. Elle a écrit pour cet ouvrage « M comme Mogador – Alberto Ruy-Sánchez ».

Pascal Jourdana est le directeur artistique de La Marelle, et auteur de la préface de cet ouvrage, « Des exils et des oublis ».

 

Détails

Date
mercredi 2 avril 2014
Heure
16h30 à 18h00
Prix
Gratuit
Type d'événement
Jeu de piste...
, , , , , , , , , , ,

Organisateurs

La Marelle

Lieu

Librairie du MuCEM

1 esplanade du J4
Marseille, 13002
+ Google Map
Téléphone :
04 84 35 14 95