Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet Événement est passé

Valentine Goby à Martigues

samedi 14 novembre 2015, 16h00

| Gratuit
Dans le cadre du cycle « Entre les lignes »

 

• Valentine Goby est notamment l’auteur de Qui touche à mon corps je le tue (Gallimard, 2008) et Banquises (Albin Michel, 2011). Dernier ouvrage paru : Baumes, Actes Sud.

Son roman Kinderzimmer (Actes Sud), qui raconte le destin d’une femme enceinte internée dans le camp concentration de Ravensbrück, a été très remarqué et a reçu le Prix des Libraires 2014, le Prix des Lycéens et Apprentis PACA 2015 et le Prix des Lycéens d’Ile-de-France 2015).

 

« D’abord, il y eut cette rencontre, un jour de mars 2010 : un homme de soixante-cinq ans se tient là, devant moi, et se présente comme déporté politique à Ravensbrück. Outre que c’est un homme, et à l’époque j’ignorais l’existence d’un tout petit camp d’hommes non loin du Lager des femmes, il n’a surtout pas l’âge d’un déporté. La réponse est évidente : il y est né. La chambre des enfants, la Kinderzimmer, semble une anomalie spectaculaire dans le camp de femmes de Ravensbrück, qui fut un lieu de destruction, d’avilissement, de mort. Des bébés sont donc nés à Ravensbrück, et quoique leur existence y ait été éphémère, ils y ont, à leur échelle, grandi. J’en ai rencontré deux qui sont sortis vivants de Ravensbrück, ils sont si peu nombreux, et puis une mère, aussi. Et la puéricultrice, une Française, qui avait dix-sept ans alors. C’était un point de lumière dans les ténèbres, où la vie s’épuisait à son tour, le plus souvent, mais résistait un temps à sa façon, et se perpétuait : on y croyait, on croyait que c’était possible. Cette pouponnière affirmait radicalement que survivre, ce serait abolir la frontière entre le dedans et le dehors du camp. Envisager le camp comme un lieu de la vie ordinaire, être aveugle aux barbelés. Et donc, se laver, se coiffer, continuer à apprendre, à rire, à chanter, à se nourrir et même, à mettre au monde, à élever des enfants ; à faire comme si. J’ai écrit ce roman pour cela, dire ce courage fou à regarder le camp non comme un territoire hors du monde, mais comme une partie de lui. Ces femmes n’étaient pas toutes des héroïnes, des militantes chevronnées, aguerries par la politique et la Résistance. Leur héroïsme, je le vois dans l’accomplissement des gestes minuscules du quotidien dans le camp, et dans ce soin donné aux plus fragiles, les nourrissons, pour qu’ils fassent eux aussi leur travail d’humain, qui est de ne pas mourir avant la mort. Mila, mon personnage fictif, est l’une de ces femmes. Kinderzimmer est un roman grave, mais un roman de la lumière. »

Valentine Goby

 

Rencontre-lecture animée par Pascal Jourdana.
En partenariat avec la librairie L’Alinéa

Détails

Date
samedi 14 novembre 2015
Heure
16h00
Prix
Gratuit
Type d'événement
Jeu de piste...

Lieu

Médiathèque Louis-Aragon

Quai des Anglais
Martigues, 13500
+ Google Map
Téléphone :
04 42 80 27 97
Site Web
http://www.mediatheque-martigues.fr/opacwebaloes/index.aspx