Dérive #4

Il faut des plis pour vendre des Marlboro. Il faut des trottoirs défoncés où les gens s’appliquent à ne pas tomber, il faut l’odeur du maïs grillé. Il faut des angles de fuite inaccessibles. Tu ne fuis pas quand tu vends à la sauvette, on ne fuit pas pour une cartouche de clopes de contrebande, on les cache soigneusement dans les plis, à proximité, dans les gouttières ou dans des poubelles réaménagées. Tu ne joues pas à la course, tu joues à cache-cache, tu as besoin de recoins et d’exiguïté, tu as besoin de susurrer, pas de hurler. Tu as besoin de jouer.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *