Depuis un mois maintenant…

Des cartes postales d’Éric Pessan et Patricia Cartereau

Bonjour

Comme tu peux voir, nous sommes à Marseille, en résidence, à La Marelle.

À vrai dire, rien ne se passe comme prévu. Tu le sais, nous avions prévu de randonner, en partant parfois pour deux ou trois jours, mais la canicule s’est dressée comme un mur sur notre route. Même en marchant très tôt, il faut nous arrêter vers 11 heures tellement il fait chaud dans la ville et étouffant dans les hauteurs qui l’environnent.

Tu sais, ce n’est pas très grave, les projets sont faits pour être bousculés. Si nous avions trouvé ici exactement ce que nous prévoyions d’y trouver, il aurait été inutile que nous venions nous installer pour deux mois dans la grande villa qui surplombe la Friche la Belle de Mai.

Regarde, nous récoltons : des mots, des images, des sensations, des dessins aussi. Pour le reste, nous verrons plus tard. Il nous faut faire confiance à ce que nous moissonnons, à nos mots, à nos traits, à nos langages.

Nous t’embrassons fort.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *