RésidenceRésidences passées

Depuis notre première collaboration artistique en 2009 à Berlin, nous sommes liés par une amitié artistique. Notre expérience de Marseille – en tant qu’Allemands qui la découvrent, qui y vivent, qui s’y sentent chez eux et étrangers à la fois – nous a inspiré l’envie de développer un spectacle théâtral puisant dans les histoires des personnes de cette ville et dans nos histoires à nous.

RésidenceRésidences passées

Lauréat de la septième édition du prix de la jeune littérature latino-américaine, Martín Felipe Castagnet effectue en France deux périodes de résidence (Saint-Nazaire puis Marseille). Grand lecteur, ses genres de prédilection sont, en tant qu’écrivain, le fantastique, le roman psychologique, le postmodernisme…
[Prix de la jeune littérature latino-américaine]

RésidenceRésidences passées

Delphine Bretesché auteure plasticienne invite Guillaume Laidain, plasticien sonore, à partager sa résidence. Création de « Volutes », performance sonore, apport mutuel du texte, du son et du travail plastique autour des traces des sols de la Friche la Belle de Mai, porteurs de l’histoire du lieu jadis Manufacture de tabac Seita.
[Texte, son & arts plastiques]

RésidenceRésidences passées

Le projet de résidence est de réaliser un documentaire audio autour de différentes communautés. En juillet, puis en octobre, Xavier Bazot a collecté des témoignages oraux de personnes rencontrées à Marseille, présentes sur le ferry qui l’a mené à Tunis (passagers, équipage…), ou croisées durant son séjour dans cette ville.
[La Marelle prend l’eau]

RésidenceRésidences passées

Entre Tunis et Marseille, une correspondance artistique entre une auteure et un plasticien, qui se nourrit de la distance (entre les villes, entre les êtres, entre les modes d’expression) et de l’articulation des visions et des imaginaires, faisant émerger des réflexions sur la notion d’écart, d’odyssée et de périple.
[Texte & arts plastiques] [La Marelle prend l’eau]

RésidenceRésidences passées

Arno Bertina construit un récit, centré sur la figure d’un immigré malien arrivé en France en 1990, en imaginant son amitié avec Ahmed. La photographe Anissa Michalon connaissait ce Malien de Montreuil. Elle l’a rencontré dans sa vie quotidienne, au milieu de sa communauté, et est allée rencontrer sa famille au Mali…
[La Marelle prend l’eau] [Texte & photo]

RésidenceRésidences passées

Collecteur d’histoires, François Beaune a développé durant sa résidence à La Marelle un projet qu’il avait entamé durant les années précédentes, en lui faisant changer radicalement d’échelle. C’est ainsi qu’il a conçu et préparé les « Histoires vraies de Méditerranée » qui prendront toute leur ampleur en 2013 pour Marseille-Provence 2013, Capitale de la Culture.