Carnets de résidences

Déjà dix jours que je suis en résidence à La Marelle. Je suis dans un grand appartement, comprenant plusieurs pièces haut de plafond, situé au rez-de-chaussée de la demeure où logeait l’ancien directeur de la Seita. En France et dans l’outre-mer tout le monde connaissait la Seita. Moi-même né au mitan des années 1960 dans […]

Carnets de résidences

Mardi 21 mai, 20h   Je suis tombée amoureuse de Marseille en prenant le bateau pour aller aux Goudes, mais je ne me doutais pas que j’allais passer la dernière semaine de résidence hors les murs à la Madrague de Montredon chez l’artiste Fabienne Yvert, face à la mer, face aux îles vénérées du Frioul. […]

Carnets de résidences

Samedi 11 mai — Lundi 14 mai   La Friche — Vieux Port — Parc National des Calanques — Cours Julien — Le Talus   Je commence à dessiner un circuit de prédilection à Marseille, modulable en fonction du temps et de chaque invité. Il débute à la Friche la Belle de Mai, le plus […]

Carnets de résidences

30 avril, plage du Prado, 17 h Nous sommes allongées sur du simili sable gris, alanguies face au clapotis des vagues et au miroitement de l’eau. À notre droite le soleil s’écrase sur les îles du Frioul — éternel fil conducteur et point de repère du séjour — tandis qu’à notre gauche s’élève majestueusement le parc […]

Carnets de résidences

LA RENCONTRE, FESTIN MARSEILLE Un protocole de résidence qui se déroule en deux temps : d’abord en immersion chez l’habitant, pour cinq semaines dans cinq familles différentes, puis seule dans un appartement pour la rédaction du texte final. Extraits. Semaine 1 chez Thérèse et Nicolas avec Jason Lila Iris et la chatte Lulu. Montage sonore il […]

Carnets de résidences

Disparu des écrans depuis plus de deux mois le blog du projet Océaniques anonymes revient. Reprend sa navigation au long cours après une escale que l’on dira technique pour démentir les rumeurs d’un naufrage frauduleux dans les contours de celui décrit par l’écrivain marseillais Jean-Claude Izzo dans Les Marins Perdus : tanker hors d’âge, chargement virtuel – […]

Carnets de résidences

Ce matin, pour la première fois pendant ces six semaines de résidence et d’écriture, de rencontres, de lectures, le ciel était  brouillé, comme pour faciliter le départ, ne pas devoir quitter avec regret ce bleu permanent, cette chambre d’écriture, et le son des trains, leurs allers-retours. Avoir fini le texte, être parvenue à démêler l’écheveau […]

Carnets de résidences

L’exercice de la lecture, tout en écrivant, remet les idées, les mots en place, ou comment continuer à écrire tout en lisant. Entendre ce qui achoppe, ce qui détourne la circulation fluide du texte. Et puis, comme dans le texte, tisser des liens. Une belle idée de La Marelle et d’Aglaë et Sidonie, que de […]

Carnets de résidences

Boris Charmatz à la Friche Belle de mai, avec ses danses de nuits, variations autour du dessin de l’espace. Ecrire l’espace, l’ouvrir, le féconder entend-on, et on se perd dans espaces renversés, dans ces lignes ouvertes par les corps. On distingue un texte sur Fassbinder murmuré, on entend, voit, les corps à terre de l’attentat […]

Carnets de résidences

L’exploration urbaine se concentre sur des lieux désertés, des friches, mais privilégie les sous sols, les souterrains, et les toits. Le haut et le bas.  Ce qui est caché. Espaces hospitaliers c’est aussi l’exploration, par les mots, les trait, les sons, de ce qu’on ne voie pas de prime abord, de ce qui est délaissé, […]

Carnets de résidences

Le texte comme une colonne dont les vertèbres s’alignent peu à peu. Il faudra choisir à l’intérieur pour lire des extraits, faire des coupes, l’entendre autrement. Et puis le luxe : relire Marelle, en séjournant à La Marelle. Et penser à cette écriture de l’exil, qui est aussi celle de Cortázar, une écriture de la […]

Carnets de résidences

Espaces hospitaliers : à la rencontre de deux sources. Les  noms le disent, Bruno Lahontâa, du béarnais La unda, qu’il faut entendre Laounda, et de la Fuente, de la source, deux sources, l’une source de textes, l’autre de dessins. Il y a cette eau impétueuse de la Durance contenue dans un canal pour approvisionner Marseille […]

Carnets de résidences

Kanchev classe les pays et leurs habitants par leur coefficient de chaleur au sens littéral et figuré. Evidemment, les Allemands et les Français arrivent en queue de peloton. Les Espagnols sont en haut de la liste, les Italiens ne doivent leur deuxième place qu’à leur manque de fiabilité, et à leurs réseaux mafieux. Je pense […]

Carnets de résidences

En visitant, à la Vieille Charité, la collection de masques mexicains du cinéaste François Reichenbach, je songe à Jane Poupelet, à l’atelier des masques destinés aux « gueules cassées » de la guerre de 14/18, pour protéger les visages détruits par la mitraille. Une des découvertes qu’on fit dans les caves délaissées de l’hôtel Saint-Marc, jouxtant l’hôpital […]

Carnets de résidences

On se dit que c’est l’effet Tom Cooper. Suivre la trace de cet auteur en résidence. Après avoir égaré ses clefs de voiture, perdu son téléphone portable dans la maison en mode silencieux, avoir repoussé en pleine nuit l’irruption de chiens loups hurlant à la mort sur sa terrasse […]

Carnets de résidences

  Sous les arcades sous le jardin Il y aurait la mer Bleue Du bleu abstrait de Mallarmé Au bleu azuré de la villa Orlamonde de Maeterlinck C’est selon les jours Les moments de la journée

Carnets de résidences

  Lorsque je l’ai rencontré sur le Summit Terra Mircel Shiper avait 49 ans dont vingt-cinq passés en mer. Roumain, il parlait un français globish équivalent à cet International english, utile pour transmettre des ordres et des informations rudimentaires, inopérant pour les nuances et les mouvements de l’âme. Avec cette langue approximative – et tellement […]

Carnets de résidences

  En apparence, c’était une phrase anodine. Attrapée à bord du Drake, autour du 57e parallèle Nord, elle m’est restée.  Je suis monté faire un tour à la passerelle. L’ambiance est silencieuse. Il y a des grincements, des crachotements de radio VHF, le zézaiement discret d’un télex. Le second est absorbé par l’évolution du relief […]

Carnets de résidences

  Seize jours de blog. Bizarrement je tourne encore autour de mes premiers embarquements à la pêche et au pétrole, il y a vingt ans.  Ne devrais-je pas insister sur les plus récents, les plus contemporains, qui sont aussi les plus riches en matériaux collectés ? Aucun enregistrement à bord du Drake ou de l’Ardennes, relativement […]

Carnets de résidences

  Où aller ? Quel cap adopter dans cette tentative d’essai écrit au fil du clavier. Le schéma en forme de poupée russe globale décrit il y a quatre jours serait-il également heuristique ? Je tourne autour de cette hypothèse et m’interroge : par quel bout le prendre ? Dans la succession de ses emboitements  ou dans le désordre ? Par […]

Carnets de résidences

  D’un certain point de vue je suis rentré chez moi, à Bordeaux. D’un autre, par le biais de ce billet quotidien, je suis en mer. Jusqu’à mon retour à Marseille, le 27 février. Un peu errant un peu tâtonnant, comme en campagne de pêche. Inquiet de mes prises mais autonome. C’est à bord du […]

Carnets de résidences

  Pendant treize jours, le passage des trains en contrebas de la pièce où je travaillais, le passage de ces trains que je n’ai cessé de prendre pour des avions, le passage de trains bien éloignés de ceux, gencives et dents, formés par les houles au large du Cap Finistère, le passage des trains fut […]

Carnets de résidences

  Boulevard Longchamp, le nom d’une boutique de tatouage m’arrête : Sailing on. Naviguer. Le matelot tatoué a longtemps fait partie des clichés tenaces de la profession. Un cliché aujourd’hui dépassé (noyé dans la masse) mais un cliché historiquement fondé comme j’ai pu le constater en me documentant pour l’écriture de mon prochain livre, Devenir noir, […]

Carnets de résidences

  Nautile, cyclone, galaxie, jeu de l’oie. Je regarde le logo de La Marelle : je suis abonné à cette figure. La spirale. Elle dénouait le concentrique dans mon livre arborescent et numérique L’Arbre Intégral, elle pulsait le linéaire dans mon livre-rouleau Fluxus, destin pulsé. Aura-t-elle sa place dans Océanique anonymes ? J’aurai juré que non. Cet […]

Carnets de résidences

  Je prends mon petit déjeuner à la Salle des machines, le café-librairie de la Friche de la Belle de Mai. Machines de la manufacture de tabac. Mécanique de l’usine. Couple homme-moteur. Je suis déjà en mer. 1999. À bord du pétrolier Drake. J’ouvre une porte d’acier au niveau que l’on pourrait considérer, dans un […]

Carnets de résidences

  Le métro, puis le bus et c’est la mer. Enfin. Je la longe du Prado jusqu’à Pointe rouge. Rougie par un crépuscule de feu. C’est ici que vivent Hélène David et Vincent Inquimbert, son compagnon, chef mécanicien à bord d’un gazier. Vincent profite de ses deux mois de congés avant de rejoindre son navire […]

Carnets de résidences

  La Friche de la Belle de Mai est en ébullition. Se prépare à l’inauguration de la biennale internationale des arts du cirque. Dans l’appartement situé au-dessus du mien, une troupe de circassiens venue de Mongolie répète. Je décide de prolonger le voyage amorcé par la musique des steppes en allant assister à Panorama, un […]

Carnets de résidences

  –Le pire n’est pas la tempête, ce que nous redoutons tous c’est le calme plat, m’avait dit un marin du monocoque Groupama alors que nous étions bloqués par un anticyclone au sud d’Alicante. Pour le comprendre il faut se figurer que le calme plat, à bord d’un voilier, n’est jamais tout à fait plat. […]