Biji, éphéméride [livre]

Éric Pessan

Un livre, 366 fragments, quatre parties… Le premier livre numérique innovant d’Éric Pessan.

Cet ouvrage numérique est bientôt disponible à la vente dans notre librairie.

 

Un livre, 366 fragments (pour prévoir les années bissextiles), quatre parties : des textes sur la littérature et de courts récits-poèmes, 50 choses à faire avant de mourir, un récit d’enfance fragmenté, une harangue à un jeune poète. Tout ceci se mélange, apparaît jour après jour aux lecteur·rices de manière aléatoire ou selon un ordre choisi… 

« Il écrit tout cela […] dans un de ses carnets biji. Le biji [筆記] est un genre de la littérature classique chinoise apparu pour la première fois sous les dynasties Wei et Jin et qui a atteint sa pleine maturité sous les dynasties Tang et Song. Biji peut être traduit rapidement, mais de manière assez fidèle, par « carnet de notes ». Les différents éléments d’un biji peuvent être numérotés, mais il est également possible de les lire dissociés, sans suivre un ordre déterminé, en s’ouvrant un chemin à partir de n’importe quel point, sautant d’arrière en avant, de haut en bas ou d‘un côté à l’autre. Commencer par la fin et terminer par le début. L’idée, c‘est que d’une façon ou d’une autre, chaque lecteur découvre une histoire aussi unique que le sera sa lecture. Un biji peut contenir des anecdotes étranges, les mots d’un autre, des pensées éparses, des spéculations de type philosophique, des théories personnelles sur des sujets très intimes, des notes sur d’autres œuvres et tout ce que son propriétaire et auteur jugera bon d’y faire figurer. »

Rodrigo Fresan, in La Part Rêvée, traduction Isabelle Gugnon, Seuil, 2019

Le premier livre numérique innovant d’Éric Pessan, en résidence à La Marelle en été 2018.