Résidences en cours et à venir

Deux projets d’écriture pour cette résidence. L’un mêlant textes et dessins réalisés par l’autrice elle-même pour un roman drôle et un peu irrévérencieux. L’autre s’attachant à rechercher une nouvelle manière d’aborder la forme journalistique de l’entretien, débarrassée de ses convenances.

Résidences en cours et à venir

La collaboration de deux auteur·e·s-artistes sur deux projets parallèles et complémentaires, qui les mèneront à la rencontre de l’un et de l’autre, à la croisée entre pratiques artistiques et littéraires, à travers la ville de Marseille, avec La Marelle comme pied-à-terre.

Appels à projetsHors-les-murs

La Marelle et la Mairie de Cannes, avec le soutien de la Drac Paca, et en partenariat avec le Festival du Livre de Mouans-Sartoux, lancent un appel à candidatures pour une résidence d’auteur·rice/illustrateur·rice d’une durée de 3 mois, fin 2020, au sein de la médiathèque Noailles à Cannes.
Date limite de dépôt : 17 juillet 2020

Résidences passées

Un Syrien exilé, Naji, vit dans la banlieue parisienne. Il reçoit les mauvaises nouvelles de son pays, tous les jours. Il va tenter de trouver la paix, dans un monde rempli de violence et combats, pour rester vivant malgré tout.

Résidences en cours et à venir

L’épopée de Marouane, jeune Tangérois désœuvré qui rêvait d’un meilleur ailleurs et qui se cache à bord d’un bateau pour partir en Europe. Une tragédie contemporaine qui traverse les cultures, les religions et les mers, commence au Maroc et se termine en Syrie.
PANDÉMIE DE COVID-19 : cette résidence s’effectue « à distance ». Provisoirement…

Résidences en cours et à venir

Hamer, patron du bar Le Café Hôtel, est franco-algérien. Depuis son arrivée à Paris il y a trente ans, il passe ses journées derrière le comptoir à servir de refuge à une communauté d’étrangers qui ne se parlent pas vraiment mais ont en commun la recherche d’un lieu qui les héberge. Une croisée de destins dans un café qui paraît résister au temps. Dans un repaire, qui paraît résister tout court.
PANDÉMIE DE COVID-19 : cette résidence s’effectue « à distance ». Provisoirement…

Résidences en cours et à venir

Après Jakuta Alikavazovic, c’est l’écrivain Antoine Volodine qui accepte cette année l’expérience d’une résidence en immersion au Frac Provence-Alpes-Côte d’azur.
PANDÉMIE DE COVID-19 : cette résidence est reportée. Provisoirement…

Résidences à distanceRésidences passées

Un texte peut-il avoir sa propre vie ? Peut-on imaginer un ouvrage qui change, qui évolue, dont les éléments se ré-agencent et se transforment à chaque fois qu’on le ferme/le quitte des yeux comme les particules quantiques ? Boris Crack est le lauréat de l’appel à projets 2020 « Résidence d’écriture numérique ».
PANDÉMIE DE COVID-19 : la résidence s’est terminée « à distance ».

Résidences à distanceRésidences en cours et à venir

Une part croissante du catalogue du Nouvel Attila, dirigé par Benoît Virot, est dédiée à des projets exceptionnels et singuliers. Loin de l’image de l’éditeur isolé, Benoît Virot souhaite mettre cette résidence inédite au service d’un ambitieux travail d’équipe, nécessaire pour de tels projets, tout en dévoilant les coulisses de son travail.
PANDÉMIE DE COVID-19 : la deuxième partie de cette résidence s’effectue « à distance ». Provisoirement…

Projets accompagnésRésidences passées

L’escalier monumental de la gare Saint-Charles à Marseille est composé de 104 marches. À chacune de ces marches, Pierre Ménard fait correspondre un texte, l’ensemble formant un récit aux multiples combinaisons, celui de la rencontre d’un couple à travers le temps et l’espace de cet escalier…

Projets accompagnés

Du pianocktail à la pilule qui fait disparaître l’accent, de la machine à remonter le temps au GPS sentimental… Une exposition littéraire et ludique imaginée par l’écrivain argentin Eduardo Berti et le duo d’artistes franco-allemands Monobloque.
PANDÉMIE DE COVID-19 : cette exposition est suspendue, mais sera probablement prolongée au-delà des dates initiales.

Résidences passées

L’histoire d’une jeune fille fuyant un monde en déclin, avec comme seul horizon possible les espaces périurbains, les cités portuaires et les parkings Décathlon. Les caméras de surveillance ont envahi les villes. Comment effacer ses traces ? Disparaître des radars ?

Actions en milieux spécifiquesProjets accompagnésRésidences en cours et à venir

En jouant avec les lettres du nom de Walter Benjamin, les artistes ont créé l’anagramme Jamel Ibntrewan. L’imaginant exilé syrien réfugié à Berlin, ils décident de partir à la rencontre de l’un en suivant les pas de l’autre. À un siècle de distance, le même tumulte ?
PANDÉMIE DE COVID-19 : la fin de cette résidence, prévue au lycée Saint-Exupéry de Marseille, s’effectue « à distance ».

Résidences passées

À travers la mise-en-dialogue de plusieurs gestes (la marche, la photographie – argentique – et l’écriture), un projet phototextuel qui s’intéresse avant tout à la pierre, au minéral.

Projets accompagnésRésidences passées

Ce projet accompagné, qui prend la forme de temps de résidence courts et de plusieurs périodes de travail d’éditorialisation, est destiné à réaliser un livre numérique à partir du « Journal filmé » d’Arnaud de la Cotte.

Résidences en cours et à venir

Un pas = un million d’années, une marche de 4,6 km = une aventure de 4,6 milliards d’années ! Un projet d’écriture scientifique menée par Tarik Chekchak, directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des Futurs souhaitables. Un partenariat Opera Mundi / La Marelle.

Actions en milieux spécifiquesRésidences passées

« Je me sens comme une sorte d’invitée, dans leur quotidien comme dans leurs cellules bien rangées ». Une résidence de création et de médiation au SAS de la prison des Baumettes, portée par l’Agence régionale du livre et La Marelle.

Résidences passées

Un projet de livre jeunesse qui narre, dans une continuité du paysage, le voyage d’une famille de la préhistoire, où tout est raconté par le dessin, sans aucun texte, à part le titre.

Résidences passées

Comment se représenter le monde d’il y a deux mille ans ? Ce monde si lointain, mais qui semble parfois si proche, comme à Pompéi ? Un travail plastique sur le disparu, ce qui est enseveli, ce qui a été découvert, ce qu’il reste à découvrir, pour un projet d’album jeunesse qui propose une approche poétique de la fouille archéologique.

Résidences passées

À partir du récit d’un « nomade des mers », un projet d’écriture qui rejoint les débats actuels sur la migration. Où le désert et la mer deviennent des espaces symboliques, des horizons d’exploration traversés par d’innombrables trajectoires.

Résidences passées

Un projet d’écriture et de réalisations plastiques multi-facettes imaginé par scomparo (plasticienne) et Pascale Petit (autrice). Où le personnage de Bly vient à Marseille, sur la piste de Joe Hamman, acteur réalisateur français des premiers westerns tournés en France.

Résidences en cours et à venir

Invité par Claudine Galea en 2018, Guillaume Poix est le nouvel auteur « fil rouge » théâtre. Il effectue sa résidence à La Marelle en deux temps, en juillet 2019 puis en 2020.
PANDÉMIE DE COVID-19 : la deuxième partie de cette résidence est reportée. Provisoirement…

Résidences passées

Quand la réalisatrice Anne Alix convie l’écrivain congolais Julien Mabiala Bissila à s’emparer d’une première version du scénario de son prochain film, ça n’est pas seulement parce que celui-ci se déroulera sur le continent africain. C’est surtout parce qu’elle souhaite que la fable s’empare du réel. Ou l’inverse…

Résidences passées

La Marelle et le festival « Écrivains en Provence » de Fuveau accueillent en résidence conjointe l’auteur de bandes dessinées Mathieu Burniat.

Résidences passées

Une nouvelle résidence de création (à la suite d’un « prélude » en 2018) de cet auteur vénitien, pour un travail autour des écritures numériques.

Résidences passées

Abdourahman Waberi a pour projet d’écrire un texte sur le Sénégalais d’origine malienne Mamadou Konté, mort en 2007 à environ 65 ans. Un travailleur immigré devenu producteur de spectacles, créateur du festival Africa Fête, qui a incarné le destin politique de la musique africaine moderne.

Résidences passées

Un protocole de résidence qui se déroule en deux temps : d’abord en immersion chez l’habitant, pour cinq semaines dans cinq familles différentes, puis seule dans un appartement pour la rédaction du texte final.

Résidences passées

Fanny Dreyer, lauréate 2019 de l’appel à projets pour une résidence « auteur·trice-illustrateur·trice autour de la thématique de l’Histoire », proposée par La Marelle et le Réseau de Lecture Publique de Dracénie, travaille sur un album jeunesse racontant une semaine de colonie de vacances…

Résidences passées

Une « nouvelle augmentée » qui raconte l’arrivée d’une malade psychiatrique sur une île volcanique en mer méditerranéenne. Une réflexion autour de l’idée d’enfermement moderne chez la femme, truffée de prétendus documents d’archives.

Résidences passées

Un projet de création d’un livre animé jeunesse, mi-livre, mi-jeu. Arno est le lauréat 2019 de la « Résidence auteur-illustrateur jeunesse » portée par Grains de lire (Carpentras) et La Marelle.

Résidences passées

Une résidence d’écriture pour un docufiction radiophonique, à partir d’une enquête sur les écoles à Marseille. En coproduction avec Radio France.

Autres créations

Pour initier ce projet, intitulé initialement « Sédiment(s) », Matthieu Duperrex a été en résidence à La Marelle en janvier et février 2016. « J’aimerais me construire un tout petit cabanon au Tonkin. Ce serait mon Walden Pond et je m’emploierais à imiter Thoreau en écrivant au milieu des marais une nouvelle éthique de la nature, avec en paysage sonore le vacarme de fonderie d’Arcelor, les manœuvres des portiques portuaires et le roulement des poids lourds. »