Non classé

« J’avais 13 ans et pour la première fois je suis sortie du cinéma trempée, imprégnée jusqu’au plus profond de mon corps et de ma pensée. J’existais, j’avais mon œuvre de chevet. »