Atelier : de A à R

Ateliers jeunesse de RAPHAËLE FRIER

Avec l’AP-HM Hôpitaux de Marseille

Un dispositif d’ateliers en milieu hospitalier, mené en partenariat avec l’AP-HM, Assistance publique Hôpitaux de Marseille, en faveur des enfants malades. [Pas d’accès public]

A comme Accueil
D’abord, accueillir le groupe, aller à la rencontre de chaque participant.

T comme Toupet
Rien n’est interdit. Tout est possible. Il n’y a pas de réponse exacte. Il n’y a que des sensibilités particulières, pour écrire, il faut oser !

E comme Émotion
Car l’émotion appelle les mots. Ne pas hésiter à rire par exemple, le rire est bienvenu pendant l’atelier !

L comme Lieu
Bien le choisir pour qu’il soit agréable, calme, presque douillet.
Ou
L comme Lanceurs (propositions d’écriture)
On n’écrit jamais à partir de rien. Au commencement de l’écriture, il y a toujours une étincelle, une question et des portes à ouvrir. Écrire, c’est chercher une(des) réponse(s), un chemin.

I comme Idées
Ne pas les chercher, les attraper au vol. Savoir les reconnaître, les attendre en se frottant les mains, à la moindre surprise. L’erreur devient poème, le hasard nourrit l’imagination…

E comme Écrire
Ou comme
s’Écouter, s’Étonner, s’Émerveiller…

R comme Retours (toujours dans la bienveillance et le respect)
Lire ou faire lire ses textes à haute voix, pour les partager, les entendre, les découvrir, les aimer, les offrir.

 

Raphaële Frier

 

Raphaële Frier est née à Lyon en 1970. De son enfance près de Bordeaux, elle garde le goût salé de l’océan. Quand elle a dix ans, sa famille s’installe en région parisienne. C’est l’époque où elle commence à écrire et bricoler tout ce qu’elle trouve. À dix-sept ans, elle passe son bac, s’installe à Paris et commence des études de psychologie et de sciences de l’éducation. Elle a toujours aimé les livres, leur contenu, mais aussi leurs formes, et elle ne se lasse pas de les lire aux enfants. Ses propres enfants sont grands maintenant, mais elle continue ses lectures auprès de ses élèves. Aujourd’hui, elle vit à Marseille (au goût salé…), et elle passe une grande partie de son temps à écrire des histoires. [Sa page Facebook]

 

Les ateliers de Raphaële Frier commencent par des échanges oraux. Puis l’autrice propose un temps d’écoute, lisant un ou des textes de son choix. Les mots écrits commencent ainsi leur chemin dans l’atelier. Ensuite viennent les mots des participants, leurs écrits portés par une image, une observation, des jeux de langue, des souvenirs… L’écriture est individuelle ou collective, isolée ou en relais. La phase de lecture des textes écrits (ceux des volontaires uniquement) est, elle aussi, essentielle. Elle permet un retour, une valorisation des productions de chacun. Elle donne du sens à l’atelier et à l’expression de chacun.

 
Calendrier
• De septembre 2018 à juin 2019 : une quinzaine de rendez-vous, les vendredis de 10h à 12h.
Hôpital Salvator.
 
 
 
Dans le cadre du cycle L’Hôpital de mes rêves

Depuis 2017, La Marelle s’associe à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) pour mener des ateliers de pratique artistique en direction des enfants hospitalisés (La Timone, Hôpital Nord, Hôpital Salvator…) Pour sensibiliser les enfants à la littérature jeunesse, l’illustration et l’écriture, développer leur imaginaire et proposer un moment de découverte, de partage et de plaisir.

Ces interventions consistent en des séries d’ateliers menés sur plusieurs mois.