Le Musée d’Histoire de Marseille offre une carte blanche à Eduardo Berti, écrivain argentin, membre de l’Oulipo, co-auteur avec Monobloque de l’exposition « Inventaire d’inventions (inventées) », pour un parcours « coup de cœur » au sein des collections.
Jeudi 30 novembre, Musée d’Histoire

Une soirée et une journée professionnelles organisées par le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon livre et lecture, en partenariat avec La Marelle et Alphabetville : pour découvrir l’état actuel de la création littéraire numérique.
Mardi 28 novembre (accès libre) et mercredi 29 novembre (accès réservé), Friche la Belle de Mai.

Le nouveau festival « Oh les beaux jours ! » invite Eduardo Berti sur la scène de la Bibliothèque de l’Alcazar, pour une friandise littéraire en forme de fausse conférence. L’occasion d’annoncer l’exposition « Inventaire d’inventions (inventées) », fruit de sa résidence d’écriture à La Marelle en 2013, avec Monobloque.

Papier

Cortázar est double : il est l’écrivain argentin caractéristique du « Boom » latino-américain, l’auteur de nouvelles fantastiques typiques du Río de la Plata, le personnage engagé dans la Révolution cubaine. Certes. Mais tout ceci correspond à une image figée qui a vieilli. Ces actes du colloque organisé en 2014 (à Marseille, Fontevraud et Paris), pour le centenaire de sa naissance, dévoilent un Cortázar novateur et décalé.

Textes en ligne

« Philippe Six était jeune à l’époque, mais tout le monde le tenait pour un grand lecteur. Alors son chef, l’inspecteur général Laflemme,se dit que le cas suivant était pour Six : dans les bibliothèques de la République, et aussi dans quelques bibliothèques des Dom-Tom, une bande organisée ou un maniaque avec les moyens de voyager, qui sait ?, empruntait des livres qu’il ne restituait jamais de la même façon… »

Textes en ligne

Une nouvelle de Brown, « Answer », parle d’une machine à donner des réponses : celui qui a le privilège de poser la première question veut savoir si Dieu existe. « Maintenant, oui, il existe », dit l’inquiétante machine, sans une ombre de modestie.

RésidenceRésidences passées

Les écrivains, parfois, inventent des objets, machines, dispositifs, qui n’existaient pas auparavant dans la réalité. L’auteur argentin Eduardo Berti se propose d’en réunir une soixantaine par l’écriture de textes, entre récit et portrait. Pour leur donner vie, Dorothée Billard et Clemens Helmke [Monobloque], dessinateurs et architectes franco-allemands, vont les dessiner, voire en fabriquer quelques-uns en papier…
[Texte & arts plastiques]